Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Information

Prothèses et reconstruction

Prothèses mammaires

Une prothèse mammaire est un sein artificiel porté directement contre la peau ou inséré dans une pochette spécialement conçue à cet effet dans un soutien-gorge ou un maillot post-mastectomie.


Pourquoi choisir une prothèse ?

Si vous décidez de ne pas retourner sous le bistouri ou si vous suivez des traitements de radiothérapie, vous opterez peut-être pour une prothèse. Cette dernière a d’autres avantages : elle peut facilement être remplacée en cas d’usure, de bris ou de changement de grosseur de l’autre sein.

Types de prothèses

Les prothèses mammaires sont faites en différents matériaux, dont le coton, la mousse ou la silicone.

Lorsque vous êtes en convalescence ou lorsqu’il fait chaud, une prothèse en coton léger et en mousse est probablement plus confortable. Ces prothèses sont lavables et il est possible de les porter sous un maillot. Obtenez-en une ou deux gratuitement en visitant le site Web Knitted Knockers of Canada.

Les prothèses en silicone sont plus lourdes que celles en coton. Par contre, leur poids peut équilibrer vos épaules et votre posture. Aussi, une prothèse en silicone peut se rapprocher davantage d’un sein naturel au toucher et en apparence. Évitez de porter une prothèse en silicone dans l’eau salée, l’eau des piscines et celle des spas puisque cela pourrait l’endommager. Ce type de prothèse est lavable à la main et a une durée de vie allant de deux à cinq ans.

Aide financière pour l’achat de prothèses

Il en coûte environ 400 $ pour se procurer une prothèse préformée en silicone. Pour en obtenir une faite sur mesure, il faut débourser plus de 5000 $.

Un soutien-gorge post-mastectomie avec des pochettes pour tenir la prothèse en place représente un coût additionnel. Vous pouvez acheter un soutien-gorge ayant déjà des pochettes ou en coudre sur les bonnets d’un soutien-gorge ordinaire.

Ces coûts sont partiellement remboursés par de nombreux programmes provinciaux d’assurance maladie. La différence pourrait être payée par votre assurance maladie privée. Vérifiez auprès de votre assureur.

Pour les femmes qui ne peuvent pas se payer une prothèse mammaire, certaines communautés ont des « banques de prothèses » offertes à bas coût ou gratuitement.

Pour trouver une boutique dans votre région, visitez le site Web de la Société canadienne du cancer, entrez votre code postal et cliquez sur « prothèses ».

Une prothèse mammaire est un bon choix si vous êtes incertaine d’opter pour une reconstruction. Après avoir porté la prothèse pendant un mois ou deux, vous serez mieux en mesure de décider ce qui est préférable pour vous.

PARTAGER

MÉDIREPÈRE

Où sont offerts les médicaments contre le cancer métastatique au Canada

Recherche rapide

Nos témoignages