Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Information

Vivre avec un cancer du sein métastatique

Questions pratiques


Retourner au travail

Une étude publiée en février 2016 dans le périodique Cancer a démontré que 35 pour cent des patientes atteintes d’un cancer du sein métastatique travaillent à temps partiel ou à temps plein. Travailler peut procurer le revenu nécessaire pour payer les traitements contre le cancer tout en favorisant les interactions sociales et le soutien.

Les effets secondaires comme la fatigue et le cerveau embrumé peuvent jouer un rôle important dans la décision de retourner ou non sur le marché du travail. Certaines ont l’option de reprendre graduellement le travail. Si votre employeur appuie cette mesure, travailler à temps partiel pourrait vous aider à vous réhabituer aux exigences de votre emploi tout en gérant les répercussions de votre traitement.

En vertu de la Loi sur l’équité en matière d’emploi, votre employeur a le devoir de prendre des mesures raisonnables d’adaptation pour que vous puissiez accomplir vos tâches. Vous permettre de vous absenter pour un rendez-vous médical ou vous accorder plus de pauses pour surmonter la fatigue en sont des exemples.

La réadaptation professionnelle peut s’avérer avantageuse lorsque vous vous préparez à réintégrer le marché du travail. Par le biais de simulations de tâches et d’exercices qui ont pour but d’atténuer les symptômes comme la fatigue, la somnolence, la perte de mémoire et les troubles cognitifs, la réadaptation professionnelle peut vous aider à progressivement retrouver votre aptitude au travail. Vérifiez auprès de votre assureur si vos prestations d’invalidité de longue durée vous donnent droit au remboursement de votre réadaptation professionnelle et s’ils peuvent vous diriger vers un tel programme.

Vous pourriez décider de ne pas retourner au travail, surtout si les symptômes ou les effets secondaires rendent l’accomplissement des tâches difficile, si votre horaire de travail n’est pas suffisamment flexible pour vous permettre d’aller à vos rendez-vous médicaux ou si vous n'êtes pas prête mentalement à répondre aux exigences de l’emploi.

Si vous choisissez de réintégrer votre emploi, vous ne devriez pas vous sentir obligée de discuter de votre cancer du sein avec vos collègues. Il s’agit de renseignements personnels et il vous revient de décider ce que vous en faites.

Avant de reprendre le travail, il est important de consulter votre médecin et votre employeur pour convenir du meilleur plan pour vous. 

Lisez notre édition d’automne 2016 de Nouvelles du réseau dans lequel vous trouverez l’article Le retour au travail après un traitement contre le cancer du sein écrit par Patricia Stoop, une ergothérapeute atteinte d’un cancer du sein métastatique. 

PARTAGER

Médirepère

Où sont offerts les médicaments contre le cancer métastatique au Canada

Recherche rapide

Nos témoignages