Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Information

Prothèses et reconstruction

Vivre avec un ou deux seins en moins

Pour certaines femmes, ni la reconstruction ni la prothèse ne constituent des options satisfaisantes. Elles décident plutôt de vivre avec un ou deux seins en moins.


Pourquoi faire ce choix ?

« J’adore vraiment avoir un thorax plat, me coucher sur le ventre la nuit, jogger sans rebonds de la poitrine et ne pas avoir chaud aux seins l’été. Les cicatrices m’importent peu parce que pour moi, c’est comme regarder un vieil arbre noueux. Ça représente la vie, la force et la survie. Honnêtement, ne pas avoir de seins est mieux que la version originale ! », affirme une survivante du cancer du sein.

Selon le site Web Flat and Fabulous (en anglais), les femmes choisissent de vivre sans seins pour plusieurs raisons :

  • elles ne désirent pas subir une autre intervention chirurgicale ;
  • elles veulent se rétablir de la mastectomie avant d’entreprendre une reconstruction ;
  • elles n’ont pas été mises au courant de la possibilité d’une reconstruction ;
  • elles optent pour la reconstruction mammaire immédiate, mais les complications de la mastectomie rendent impossible la reconstruction ;
  • des complications ont mené à l’échec de la reconstruction.

Certaines femmes ne sont pas à l’aise à l’idée de porter une prothèse. Certaines considèrent que les prothèses sont trop coûteuses. D’autres voient les prothèses comme un fardeau encombrant et vivre avec seulement un sein ou sans seins leur donne un sentiment de liberté.

Vivre avec un ou deux seins en moins est une décision personnelle que vous seule pouvez prendre. Avant les traitements, vous pouvez effectuer des recherches sur les choix qui s’offrent à vous. Vous pouvez rencontrer un plasticien pour connaître vos options, incluant celle de vivre sans seins ou avec un sein. Pour plus de renseignements, visitez la page Facebook du groupe Flat and Fabulous (en anglais).

PARTAGER

MÉDIREPÈRE

Où sont offerts les médicaments contre le cancer métastatique au Canada

Recherche rapide

Nos témoignages