Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Information

Vivre avec le cancer du sein

Femmes plus âgées

Statistiquement, les femmes âgées atteintes d’un cancer du sein sont celles ayant reçu un diagnostic à 65 ans ou après. Le risque d’avoir un cancer du sein augmente avec les années. Au Canada, l’âge médian des diagnostics de cancer est entre 65 et 69 ans et 88 % de tous les nouveaux cas concernent des personnes âgées de plus de 50 ans. On estime que 61 % des décès attribuables au cancer surviennent chez les gens de 70 ans et plus.

Si vous avez plus de 65 ans, vos traitements et vos décisions en matière de soins pourraient différer de ceux des femmes plus jeunes. La recherche indique que les femmes d’âge mûr atteintes d’un cancer du sein font face à des défis particuliers dans le système de santé. De nombreuses femmes âgées remettent à plus tard ou omettent tout simplement dans une plus grande proportion la déclaration de symptômes ou de signes du cancer du sein à leur fournisseur de soins. Conséquemment, le diagnostic de cancer peut survenir à un stade plus avancé.

En plus de leur cancer du sein, de nombreuses femmes âgées sont atteintes de troubles et de maladies multiples simultanément. Les traitements pour ces troubles de santé peuvent avoir des répercussions sur les choix thérapeutiques et les soins donnés contre le cancer du sein. Les femmes plus âgées font également face à des défis liés au traitement insuffisant. Elles ne se voient pas offrir les mêmes choix de traitement que les femmes plus jeunes parce qu’on tient pour acquis qu’elles en profiteront moins étant donné leur âge. Cependant, des études démontrent que ce n’est pas vrai. Il est important de discuter en détail de toutes vos options avec votre équipe de soins.

Les femmes plus âgées paraissent également sous-représentées dans les essais cliniques liés au cancer du sein. Ainsi, il manque des connaissances sur la façon dont le cancer du sein devrait être traité et maîtrisé chez cette catégorie d’âge. Des chercheurs ont émis l’hypothèse que de nombreuses femmes âgées ne soient pas tenues informées des essais cliniques en cours ou qu’elles soient exclues des essais à cause de leur profil de toxicité. Si vous désirez en connaître davantage sur les essais cliniques, veuillez consulter notre section à ce sujet.

Il y aurait également lieu de croire que de nombreuses femmes d’âge mûr ont un réseau de soutien moins développé que celui des jeunes femmes lorsqu’elles reçoivent un diagnostic de cancer du sein. Cette situation peut avoir des répercussions sur leur réaction émotionnelle et sociale à cette annonce. Si vous désirez plus de renseignements pour obtenir du soutien dans votre communauté, rendez-vous à la section sur le bien-être émotionnel.

La recherche a démontré que lorsqu’elles doivent faire face à un diagnostic de cancer du sein et aux traitements qui en découlent, les femmes plus âgées ont un réseau de soutien moins développé que celui des femmes plus jeunes. Ces facteurs peuvent avoir un impact sur la réaction psychosociale des femmes plus âgées à un diagnostic de cancer du sein.

Le cancer du sein est plus souvent détecté chez les femmes âgées que chez celles de moins de 65 ans. L’effet que peut avoir une telle nouvelle diffère selon l’âge. Vous pourriez vous reconnaître ou pas dans les éléments mentionnés ci-dessus, mais vous devez les garder en tête durant votre lutte contre le cancer du sein.

PARTAGER

MÉDIREPÈRE

Où sont offerts les médicaments contre le cancer métastatique au Canada

Recherche rapide

Nos témoignages