Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Pour mieux comprendre vos options chirurgicales

Guide sur les interventions chirurgicales

Tumorectomie (Chirurgie mammaire conservatrice)

Si vous optez pour une tumorectomie, plusieurs possibilités de reconstruction s’offrent à vous. Vous pourriez également décider de ne pas procéder à une reconstruction. Il n’existe pas d’approche standard en matière de reconstruction après une tumorectomie. Les options parmi lesquelles vous pourrez choisir seront en partie dictées par vos traitements précédents et par ce que vous désirez obtenir comme résultat. Votre plasticien pourra vous renseigner davantage sur ce qui pourrait vous convenir. Les trois procédures décrites ci-dessous figurent parmi les interventions les plus courantes après une tumorectomie.

Options possibles après une tumorectomie

  • « Lipofilling » ou greffe adipeuse

    Transfert de graisse provenant d’autres parties du corps pour combler les petites irrégularités laissées par la tumorectomie

    • Le gras provient habituellement de l’abdomen ou des fesses.
    • Puisque le tissu graisseux est prélevé sur le corps de la patiente, le risque de rejet ou de réaction s’avère moindre, ce qui en fait une option intéressante.
    • Le sein reconstruit est comparable à l’autre sein au toucher.
    • Les sites de prélèvements de tissus adipeux peuvent être multiples, ce qui est un facteur à considérer pour les femmes minces.
    • Pourrait ne pas être couvert par le régime public de soins de santé, ce qui se traduit le cas échéant par des dépenses pour les patientes.
  • Lambeau de tissu

      Le lambeau de tissu est prélevé sur d’autres parties du corps

      • Il provient généralement de l’abdomen, des fesses, du dos ou des cuisses.

      • Utilisé pour combler les cavités plus grandes causées par la tumorectomie.
      • Consultez la section sur la reconstruction autologue de cet outil pour en apprendre davantage sur les différents lambeaux de tissu employés pour la reconstruction mammaire
    • Prothèse partielle

        Prothèse qui reproduit en partie la forme d’un sein

        • Peut contribuer à contrebalancer toute irrégularité dans la partie du sein où a été pratiquée la tumorectomie.

        • Se place habituellement directement contre la peau.
        • Peut être utilisée avec un soutien-gorge ordinaire.

        «J’ai éprouvé beaucoup de difficulté à me sentir à l’aise avec quelque chose autre que ma propre chair pour remplir le vide laissé par ma tumorectomie. Peu importe le type de soutien-gorge que j’essayais, je ne parvenais pas à m’habituer ni au poids ni à la sensation. Je pense que cela était en partie dû au fait que la prothèse était juste trop grosse. J’en possède maintenant une plus petite et elle me convient davantage. Je ne la porte cependant pas tout le temps. Les soutiens-gorges de sport, que je porte sur une base quasi quotidienne, me font sans prothèse. »
        ~Deborah~