La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

19 juin, 2013 : Des organismes nationaux leurs efforts pour traiter des obstacles auxuels sont confrontées les femme en situation de handicap et les femmes sourdes en dépistage du cancer du sein


19 juin 2013 (Montréal) - Le Réseau d'Action des Femmes Handicapées du Canada (DAWN-RAFH Canada) et l'Association canadienne pour l'intégration communautaire (ACIC) mettent en œuvre conjointement une initiative pancanadienne intitulée : Dans la mire : Mettre en lumière les personnes ayant des incapacités - Une initiative nationale pancanadienne de leadership communautaire. Les rencontres nationales ont lieu à Montréal les 18 et 19 juin 2013, et rassemblent des organismes provinciaux et territoriaux, et de nombreux organismes locaux pour aborder deux questions prioritaires préoccupantes pour les personnes en situation de handicap et les personnes Sourdes : l'accès aux soins de santé et la violence et les mauvais traitements, en mettant un accent prononcé sur le dépistage du cancer.

Aussi, dans le cadre de ce projet, des sites locaux de dépistage du cancer partout au pays sont incités à examiner leurs installations et leurs procédures afin d’inclure les personnes en situation de handicap et les personnes Sourdes. Le projet examinera, en particulier, l'expérience des femmes en situation de handicap et des femmes Sourdes, et ce, dans le but d’obtenir un accès adéquat au dépistage du cancer du sein.

La rencontre d'aujourd'hui coïncide avec le lancement d'un rapport sur l'accessibilité des services de dépistage du cancer du sein préparé par DAWN-RAFH Canada au nom du Réseau canadien du cancer du sein. Le rapport de 2012, intitulé « Analyse de contexte sur les femmes en situation de handicap et le dépistage du cancer du sein : Identification des problèmes, stratégies et recommandations pour les prochaines étapes » a examiné les recherches actuelles sur les femmes en situation de handicap et l'accès aux services de santé, en particulier, le dépistage du cancer du sein.

Au Canada, on prévoit qu'une femme sur neuf contractera le cancer du sein au cours de sa vie. En 2013, l'on estime à 23 800 le nombre de femmes au Canada à recevoir un diagnostic de cancer du sein. Cependant, les taux de survie ont augmenté considérablement depuis les années 80, grâce à la détection précoce par le dépistage régulier et les traitements améliorés.

Cependant, pour les femmes en situation de handicap, la détection précoce est considérablement moins probable que pour les femmes non handicapées.

« Nous n'avons pas été surpris de découvrir qu'il existe un certain nombre d'obstacles auxquels doivent faire face les femmes en situation de handicap et les femmes Sourdes pour accéder au dépistage du cancer du sein », a dit Doris Rajan, auteure du rapport et conseillère principale de DAWN-RAFH Canada. « Il y a les obstacles physiques évidents comme les tables d'examen qui sont trop élevées, mais, les obstacles les plus prononcés sont ceux qui concernent les attitudes et les procédures. Les praticiens ont indiqué qu'ils ne sont pas à l'aise lorsqu'ils traitent les personnes en situation de handicap et ont noté des difficultés de communication en traitant avec celles-ci. Par conséquent, les femmes en situation de handicap se voient refuser le dépistage ou ont des expériences traumatisantes lorsqu'elles essaient d'obtenir le dépistage ».

Les principales recommandations du rapport incluent : régler les obstacles physiques, c.-à-d. adapter l'équipement et les procédures médicales; tenir des séances de formation axées sur les femmes et sensibles aux personnes en situation de handicap pour le personnel des centres de santé de dépistage du cancer du sein; élaborer du matériel de communication positive envers les personnes en situation de handicap et de promotion de la santé en divers formats pour les personnes non verbales ou dont le niveau de littératie est faible, ou pour les femmes qui ne parlent ni le français ni l'anglais; et enfin, mettre en application de plus vastes réformes de politiques.

Les organisateurs de la journée sont optimistes quant à la mise en application de certaines de ces recommandations en travaillant ensemble pour y parvenir et, pour commencer à améliorer l'équité en matière de santé pour les femmes en situation de handicap et les femmes Sourdes. « Ce que je trouve le plus emballant c'est que ce rapport est lié directement à un projet à l'échelle du Canada que nous entreprenons actuellement avec l'Association canadienne pour l'intégration communautaire, afin d'aborder les obstacles que doivent surmonter les personnes ayant des déficiences intellectuelles, les femmes en situation de handicap et les femmes Sourdes pour obtenir le dépistage du cancer, dit Carmela Hutchison, présidente de DAWN-RAFH Canada. Nous avons ici une excellente occasion de commencer à passer à l'action pour obtenir des changements positifs au niveau communautaire, partout au pays. C'est une bonne nouvelle pour les femmes en situation de handicap et les femmes Sourdes! »

Financés par l'Agence de la santé publique du Canada, le Réseau d'action des femmes handicapées (RAFH) et l'Association canadienne pour l'intégration communautaire (ACIC) ont mis sur pied en partenariat un projet national qui sera mis en application dans 13 communautés locales (une dans chaque province et territoire) au Canada. Les objectifs du projet sont de préconiser la prévention secondaire du cancer impliquant la détection précoce, et d'augmenter l'accès au dépistage du cancer, conformément aux lignes directrices et recommandations pratiques en matière de dépistage du Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs.(1)

« Ce rapport nous permet de mieux comprendre quels sont les obstacles et d'obtenir des recommandations concrètes sur la façon dont la profession médicale et des organismes comme le Réseau canadien du cancer du sein peuvent mieux desservir les femmes en situation de handicap et les femmes Sourdes », dit Cathy Ammendolea, présidente du RCCS. Elle note que ce projet fait partie du mandat du RCCS de s'assurer que les femmes dans les populations mal desservies puissent obtenir un service adéquat.

DAWN-RAFH Canada est un organisme national, féministe, de promotion des femmes handicapées, dont la mission est de mettre fin à la pauvreté à l'isolement, à la discrimination et à la violence que connaissent les femmes handicapées au Canada.

-30-

Contacte média : Tanya Magni, Coordonnatrice des communications, DAWN-RAFH Canada Tél : 514-396-0009, poste 2504

________________________
(1) Voir le site Web du Groupe d'étude canadien sur les soins de santé préventifs -www.canadiantaskforce.ca/fr/