By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


La fatigue liée au cancer : liste de questions et réponse

Par Georden Jones 

La fatigue étant un symptôme prédominant du cancer, le RCCS a fait appel à Georden Jones pour obtenir des conseils sur les moyens de l’atténuer. Georden est une étudiante au doctorat en psychologie clinique à l’Université d’Ottawa dont la thèse porte sur la fatigue liée au cancer. Elle s’attarde plus particulièrement à l’expérience des patients aux prises avec ce symptôme et à la façon de mettre en place des programmes d’évaluation et d’intervention dédiés à la fatigue reliée au cancer. Son étude est en cours et devrait se terminer d’ici 2019. Si vous avez des questions au sujet de son travail, n’hésitez pas à la contacter par courriel au gjone046@uottawa.ca

Qu’est-ce que la fatigue liée au cancer ? 

La fatigue associée au cancer est fréquente chez les patients, y compris chez ceux en soins palliatifs et chez les survivants. Elle peut être décrite comme une sensation douloureuse, persistante et subjective de lassitude ou d’épuisement physique, émotionnel ou cognitif liée au cancer et à son traitement. Elle peut avoir une incidence considérable sur la vie personnelle, sociale ou professionnelle en plus d’entraîner des conséquences négatives sur la qualité de vie en général. 

En quoi diffère-t-elle de la fatigue normale ?  

La fatigue liée au cancer peut se manifester par des symptômes physiques, émotionnels et psychologiques. Elle ne résulte pas d’activités récentes (comme l’exercice physique) et elle peut nuire au fonctionnement habituel de la personne. 

Quels aspects du cancer ou de ses traitements engendrent une telle fatigue ?  

Les causes de la fatigue liée au cancer demeurent incertaines. Dans certains cas, la fatigue apparaît au moment du diagnostic. Chez d’autres patients, c’est lors des traitements ou après la fin de ces derniers qu’elle se manifeste. Conséquemment, on pense que la fatigue est occasionnée à la fois par le cancer lui-même et par son traitement.  

Quels sont des exemples de traitements contre la fatigue liée au cancer ?  

Avant d’entreprendre des traitements contre la fatigue reliée au cancer, il importe d’éliminer toutes ses causes physiologiques comme l’anémie, les carences nutritionnelles et la déshydratation. Les traitements qui ont prouvé leur efficacité pour contrer la fatigue liée au cancer demeurent l’exercice physique (incluant le yoga), la thérapie cognitivo-comportementale ainsi que les programmes d’éducation sur la gestion de ce type de fatigue. (Avant d’entreprendre une activité physique, parlez-en avec votre professionnel de la santé.) 

Quels conseils les patientes peuvent-elles mettre en pratique pour s’aider elles-mêmes ?  

Les conseils pour faire face à la fatigue liée au cancer à la maison comprennent : 

  • effectuez le suivi de votre niveau de fatigue reliée au cancer ; 
  • ménagez votre énergie en adoptant des stratégies telles que : 
    • l’établissement de priorités quant aux tâches que vous pouvez, de façon réaliste, accomplir au cours de la journée ; 
    • la prise de pauses lors des activités pour ralentir la cadence ; 
    • la délégation de tâches ; 
    • la planification d’activités lorsque votre niveau d’énergie est à son maximum ; 
    • le report d’activités non essentielles ; 
  • limitez les siestes à une heure par jour pour ne pas nuire au sommeil nocturne. 
  • ayez une routine quotidienne bien établie. 
  • distrayez-vous. 
  • participez à des activités enrichissantes. 

Pour obtenir plus de renseignements sur la fatigue liée au cancer, visitez le www.cbcn.ca/fr/side-effects

Références 

Howell, D., Keller–Olaman, S., Oliver, T. K., Hack, T. F., Broadfield, L., Biggs, K., … Olson, K. (2013). A pan-Canadian practice guideline and algorithm: screening, assessment, and supportive care of adults with cancer-related fatigue. Current Oncology, 20(3), e233–e246. https://doi.org/10.3747/co.20.1302 

National Comprehensive Cancer Network. (2013). NCCN Clinical Practice Guidelines in Oncology: Cancer-Related Fatigue (version 1.2013). Repéré le 28 août 2015 à http://www.nccn.org/professionals/physician_gls/f_guidelines.asp#supportive