By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : breast cancer

Développer sa résilience face aux épreuves de la vie

Quand on m’a appris que j’avais un cancer du sein, j’ai vu mon monde s’effondrer devant moi. Bouleversée, vulnérable et impuissante, je devais me préparer à vivre une terrible expérience. Je suis une entrepreneure expérimentée et, à ce titre, j’ai dû relever de nombreux défis dans ma vie, mais rien ne pouvait me préparer à un tel niveau d’angoisse. Pour la première de ma vie, j’avais peur de l’inconnu et j’avais peur de tout perdre : ma santé, ma qualité de vie, mon entreprise et tout ce que je possédais. Comment arriver à endurer tout cela?

Le RCCS en action : rétrospective de l’année 2023

L’année 2023 a été marquée par de nombreux changements, et le travail du RCCS en témoigne. Dans cet article, nous revenons sur certaines des nombreuses activités et projets auxquels nous avons participé, développés ou mis à jour. À chaque développement, le RCCS s’engage à garantir que les patientes et les survivantes du cancer du sein soient la force motrice de l’organisation et que leurs points de vue et leurs préoccupations éclairent nos priorités.

Édition 2023 du Symposium sur le cancer du sein de San Antonio — cancers du sein métastatiques

Le Symposium sur le cancer du sein de San Antonio nous a permis de nous informer sur de nombreuses études sur le cancer du sein. Vous trouverez ci-dessous un résumé de quelques études portant sur les cancers du sein métastatiques présentées lors de ce symposium. Consultez aussi notre récapitulatif des études portant sur les cancers du sein au stade précoce.

Anxiété, SSPT et dépression : comment gérer les répercussions psychologiques du cancer du sein?

Ce diagnostic n’était pas quelque chose que je pouvais négocier ou surmonter avec de la détermination — deux choses pour lesquelles je suis plutôt bonne, en général. Le manque de contrôle et l’incapacité de changer quoi que ce soit à la situation m’ont alors frappée de plein fouet. Sans autre alternative ni même de marche à suivre, j’ai donc dû accepter que le cancer était devenu ma nouvelle réalité, ce qui m’a terrorisée et m’a ballotté entre dépression et anxiété.

Édition 2023 du SABCS — dernières études sur les cancers du sein au stade précoce

En décembre dernier, le RCCS a eu le plaisir de participer au SABCS 2023. Vous trouverez ci-dessous les dernières études portant sur les cancers du sein au stade précoce présentées lors de ce symposium. Nous ferons le point sous peu sur les dernières études sur le cancer du sein métastatique.

Nos dix articles de blogue les plus lus en 2023

En 2023, nos articles de blogue les plus lus reflètent la volonté des personnes atteintes d’un cancer du sein d’établir des connexions avec leurs pairs, de chercher du soutien et de partager leurs expériences et leur vécu. Toutefois, ce sont des articles sur la vie des personnes atteintes d’un cancer du sein, les dernières études en matière de recherche et les différentes options de reconstruction mammaire qui ont le plus intéressé nos lectrices et nos lecteurs. Nous vous présentons ci-dessous nos dix articles de blogue les plus lus en 2023.

À la mémoire de Lorraine

Notre mère a eu un cancer du sein dans la cinquantaine, ce qui augmentait le risque, pour ses filles, de développer un cancer du sein à leur tour. En 2005, ma sœur, Lorraine Smith, qui avait alors 41 ans, s’est inscrite à un programme de dépistage précoce du cancer du sein qui lui a fait faire sa toute première mammographie. À l’époque, les résultats des mammographies n’étaient pas divulgués aux patientes; on ne leur donnait aucune information sur la densité mammaire et on ne leur expliquait pas ce que c’était.

Septième conférence internationale de consensus sur les cancers du sein de stades avancés

Le Réseau canadien du cancer du sein (RCCS) a participé à la Septième conférence internationale de consensus sur les cancers du sein de stades avancés (Seventh International Consensus Conference on Advanced Breast Cancer) ou « conférence ABC7 », qui a eu lieu du 9 au 11 novembre 2023, à Lisbonne, au Portugal. Nous vous en présentons ci-dessous quelques points saillants.

Célibataire et atteinte d’un cancer du sein? Ce n’est pas parce que vous êtes seule que vous devez y faire face toute seule.

Quand j’ai appris que j’avais un cancer du sein, j’étais célibataire. Et je venais de divorcer. Je suis toujours célibataire parce qu’en toute honnêteté je suis complexée par l’apparence de mon aisselle et de mon sein droits, et puis je n’ai toujours pas perdu les 40 livres que le tamoxifène m’a fait prendre. La simple pensée de me retrouver nue devant un être humain me donne envie de courir dans ma chambre, d’ouvrir tous les tiroirs de ma commode et d’enfiler tous mes sous-vêtements, mes pantalons de survêtement et mes chandails trop larges, les uns sur les autres. Ça, c’est la partie facile. La composante émotionnelle est beaucoup plus éprouvante.

Questions & Experts : Un chirurgien oncologue répond à vos questions sur les essais cliniques

Aujourd’hui, nous vous présentons les questions qui ont été abordées lors d’une session de notre Q&E : Questions and Experts series qui a eu lieu le 3 octobre 2023, au cours de laquelle le Dr Mark Basik, chirurgien oncologue, a répondu à des questions sur les essais cliniques. Vous trouverez entre parenthèses la référence temporelle de chaque question dans la vidéo.

Congrès 2023 de l’ESMO : le point sur la recherche sur le cancer du sein

Le congrès annuel de la Société européenne d’oncologie médicale (European Society of Medical Oncology ou ESMO) a eu lieu du 20 au 24 octobre 2023, à Madrid, en Espagne. Une délégation du RCCS s’y est rendue afin de s’informer sur les derniers développements en matière de recherche sur le cancer du sein. Nous vous en présentons ci-dessous quelques points saillants.

Peut-on prévenir une récidive du cancer du sein? Non, mais voici six étapes qui peuvent nous y aider.

Si j’avais été chercheuse et que j’avais découvert un moyen d’empêcher le cancer de récidive, je serais tellement riche aujourd’hui! Mais, ce n’est pas le cas. Je suis simplement une femme normale en proie à des coups de stress épisodiques à l’idée que son cancer revienne un jour. Je ne pense pas à ça constamment, mais ça m’arrive assez régulièrement pour que ça soit devenu une constante dans ma vie, comme une arrière-pensée toujours présente. C’est normal étant donné que j’ai eu un cancer du sein et que ça se peut qu’il revienne. Ces pensées semblent ressurgir et prendre de l’ampleur chaque fois que je dois faire une mammographie ou une échographie de contrôle. Et donc, comme en ce moment je pense au nombre de jours qu’il me reste avant mon prochain examen de contrôle, elles ont refait surface.

Questions et experts : Une oncologue médicale répond à vos questions sur le cancer du sein chez les personnes âgées

Aujourd’hui, nous vous présentons les questions qui ont été abordées lors d’une session de notre Q&E : Questions and Experts series qui a eu lieu le 19 septembre 2023, au cours de laquelle la Dre Tina Hsu, M.D., FRCPC, a répondu à des questions sur le cancer du sein chez les personnes âgées. Vous trouverez entre parenthèses la référence temporelle de chaque question dans la vidéo.

Mélanges d’émotions, identité et espoir

À l’annonce de son cancer du sein métastatique — un carcinome lobulaire — en 2019, Colleen Packer, qui habite à Calgary, est passée par toute une gamme d’émotions : « choc, frustration, peur, tristesse ». « J’en ai pleuré. La première année, ce diagnostic a eu d’énormes répercussions dans ma vie. Aujourd’hui, j’ai trouvé un certain équilibre. Je me sens beaucoup plus en contrôle. Mais, mes émotions restent complexes : je peux ressentir de la joie et de la tristesse, de la colère et de la gratitude, de la peur et de l’assurance, tout cela à la fois. Elles sont toutes justifiées et on doit les vivre comme il se doit, car elles font partie de l’expérience.

Présentation du programme de soutien aux patients HAVEN

Haven est un programme de soutien aux patients de Sentrex qui se spécialise en oncologie; l’ensemble du personnel possède donc une expertise en oncologie. D’ailleurs, tous les employés de Haven travaillaient dans des centres hospitaliers de cancérologie avant de se joindre à Sentrex. Haven offre certains services de soutien aux patients, comme l’aide au remboursement des assurances et des services de pharmacie.

Dépistage payant du cancer du sein : le prix peut en valoir la peine

J’ai toujours vécu au Canada, alors évidemment, j’ai supposé que j’aurais droit à toutes sortes d’examens et de dépistages gratuits lorsque j’ai découvert la masse dure de la taille d’un petit pois dans mon aisselle droite. Et pourtant. Voilà comment s’est déroulé le dépistage de mon cancer du sein.

Ensemble, nous sommes plus fortes : mêmes gènes, même combat

Je m’appelle Cortney Drover et j’ai une sœur jumelle identique, qui s’appelle Connie Claeys. Nous avons toutes les deux 37 ans et sommes atteintes d’un cancer du sein métastatique de stade IV. En outre, étant des jumelles identiques, nous sommes toutes les deux porteuses du gène BRCA2. Voici notre histoire.

Accident vasculaire cérébral, COVID, cancer : la lutte d’une soignante elle-même frappée par le cancer du sein

Les soignants s’entendent souvent dire « vous devez prendre aussi soin de vous lorsque vous prenez soin des autres ». Facile à dire, pas facile à faire. Cette phrase, je l’ai écrite en juin 2021 en vue de mon mémoire. À ce moment-là, je ne savais pas que 15 mois plus tard, j’écrirais sur un tout autre défi qui se présenterait à moi.

Libérez votre esprit : 5 types de ressources gratuites en psychothérapie à connaître absolument

Apprendre que l’on a un cancer du sein peut laisser littéralement sans voix, comme si on vous donnait un coup dans l’estomac et que cela vous empêchait de respirer et même, de réfléchir. C’est exactement ce qui m’est arrivé. Quand le médecin m’a dit « vous avez un cancer du sein », je n’ai ressenti aucune émotion ni aucune colère, aucune larme n’a coulé. Mon esprit et mon corps se sont tout simplement figés et tout ce qui m’entourait, y compris mon esprit, s’est embrumé. Je pense maintenant que cela était dû au choc du diagnostic, ce qui me semble une réaction raisonnable lorsque l’on reçoit une telle nouvelle qui a le potentiel de bouleverser sa vie. Et même si la brume qui s’était installée dans mon esprit a fini par se dissiper, je suis restée abasourdie par le caractère surréaliste de ma nouvelle réalité.

Le cancer du sein a transformé l’approche de Colleen en tant que directrice

Si vous appreniez que vous étiez atteinte d’une maladie incurable, le diriez-vous à vos collègues? Ne penseraient-ils pas que cela vous limiterait dans votre travail? C’est le dilemme auquel Colleen Packer a dû faire face en 2019, lorsqu’elle a appris qu’elle était atteinte d’un cancer du sein métastatique.