Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Éducation

blogue À nous la parole


Category : Passer à l'action

Les biosimilaires contre le cancer : mises à jour récentes concernant les traitements

Au cours des dernières années, le RCCS s’est activé à informer les patients, les médecins et les groupes de défense des intérêts liés au cancer à propos des médicaments biosimilaires. Par l’entremise de son magazine numérique consacré aux biosimilaires et de son récent livre blanc Cancer du sein et biosimilaires : Recommandations sur leur utilisation, leur mise en œuvre et les communications avec le patient, il s’est en effet employé à faire de la sensibilisation au sujet du recours aux biosimilaires pour traiter le cancer du sein.

Comment vos dons soutiennent les personnes qui en ont le plus besoin

Voici que revient le temps des Fêtes ! Vous vous préparez sans doute à célébrer et à partager cette période de festivités avec ceux que vous aimez et peut-être avez-vous profité des rabais offerts hier dans le cadre du Cyberlundi. C’est également le moment de l’année durant lequel de nombreuses personnes songent à donner aux gens dans le besoin. Aujourd’hui a lieu la journée Mardi je donne. Pour l’occasion, nous vous proposons un aperçu de ce que vos dons au RCCS nous aident à réaliser.

Pourquoi la qualité de vos soins devrait-elle dépendre de votre lieu de résidence ? Notre nouvelle campagne met en lumière les différences dans l’accès aux traitements contre le CSm au Canada

Saviez-vous que l’accès aux traitements contre le cancer du sein métastatique de stade IV (CSm) n’est pas universel au Canada ? Nous demeurons dans un pays qui promeut les soins de santé pour tous sans exception, mais l’accès aux traitements contre le cancer varie selon les provinces.

Assurance-médicaments 2019 : Quelle est la position des partis fédéraux au sujet de l’accès à un régime national d’assurance-médicaments ?

Préoccupation majeure pour les patientes atteintes d’un cancer du sein, l’accès aux médicaments en temps opportun constitue depuis longtemps un parcours semé d’embûches. L’accès inéquitable aux médicaments d’une province à l’autre, les pénuries de médicaments et les longs délais d’attente pour obtenir de nouveaux traitements ne sont que quelques exemples des obstacles auxquels se heurtent les patientes et leur famille dans leur quête d’un traitement. Un régime national d’assurance-médicaments — qui rembourserait les médicaments d’ordonnance de la même manière que le système de soins de santé — a souvent été proposé pour régler bon nombre de problèmes d’accès aux médicaments rencontrés actuellement par les Canadiens. Même si cette idée est débattue à l’échelle nationale depuis un bon moment, ce n’est que récemment qu’elle a gagné en popularité. À l’approche de l’élection fédérale du 21 octobre, le RCCS examine la position des principaux partis politiques fédéraux sur cette importante question :

Une application qui vous aide pendant et après votre traitement

Prendre soin de soi est primordial durant un traitement. Cela permet non seulement de conserver une bonne qualité de vie, mais aussi de préserver sa santé mentale. Entre les rendez-vous chez le médecin et la gestion de tous les aspects émotionnels d’un diagnostic de cancer du sein, il y a beaucoup à faire. C’est dans cette optique que le RCCS est ravi d’annoncer son nouveau partenariat avec Self Care Catalysts et son application mobile Health Storylines.

Voici ce que vous devez savoir au sujet du rapport du gouvernement fédéral concernant la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments

Le 12 juin, le Conseil consultatif sur la mise en œuvre d’un régime national d’assurance-médicaments a publié son rapport final qui s’attaque aux inégalités auxquelles font face les Canadiens en matière d’accès aux médicaments. Le rapport présente soixante recommandations, les étapes de la mise en œuvre et les détails essentiels relatifs notamment aux quotes-parts, aux coûts, à la stratégie pour les maladies rares et aux répercussions sur les patients et les professionnels de la santé. Nous avons résumé ci-dessous ces éléments-clés pour que vous puissiez mieux comprendre l’incidence de ce nouveau régime d’assurance-médicaments sur vous et vos proches.

Notre nouveau livre blanc : que disent les patientes et les médecins au sujet de l’utilisation des biosimilaires pour traiter le cancer du sein ?

L’an dernier, nous avons abondamment échangé sur les biosimilaires dans le cadre de ce blogue. Nous y expliquions en quoi ils consistent et pourquoi les connaître est important. Des biosimilaires feront leur entrée dans le monde du traitement du cancer du sein plus tard cette année, mais des interrogations subsistent et des discussions ont toujours cours sur la façon dont ils affecteront les patientes actuelles et futures. Pour mieux comprendre les questions soulevées et les différents points de vue, nous avons décidé de rassembler ceux qui seront les plus touchés par ces changements : les patientes et les médecins.

Comment alléger le fardeau financier que représente le cancer du sein ?

Lorsque vous apprenez que vous avez un cancer du sein, votre propre mort et la meilleure façon de sauver votre vie peuvent instantanément absorber vos pensées. Vous songez avec inquiétude à l’incidence de votre diagnostic sur votre famille, votre partenaire et vos enfants. De plus en plus, la réalité de la maladie commence à s’installer et ses conséquences financières deviennent plus évidentes.

« Je suis et je vais » en cette Journée mondiale contre le cancer

La Journée mondiale contre le cancer du 4 février nous offre l’occasion de réfléchir à l’année 2018, au travail accompli et à ce qu’il reste à faire. Cette année, la Journée mondiale du cancer adopte un tout nouveau slogan : « Je suis et je vais ».

Faites la connaissance de Cathy Hemeon, nouvelle membre du conseil d’administration du RCCS

Le Réseau canadien du cancer du sein est ravi d’accueillir une nouvelle membre au sein de son conseil d’administration. Cathy Hemeon de Mount Pearl, Terre-Neuve, possède une vaste expérience dans le domaine de la santé qu’elle saura mettre à profit dans son nouveau rôle. À l’instar de toutes les autres membres du conseil d’administration du RCCS, elle est une survivante du cancer du sein. Son diagnostic de cancer du sein triple positif de stade I est tombé en février 2016 après un examen d’imagerie par résonance magnétique.

Ce que pense une patiente de Médirepère

Parlez-nous tout d’abord de vous, d’où vous venez et de votre expérience avec le cancer du sein.

Je m’appelle Nathalie Baudais et je demeure dans un petit village au sud de Saskatoon.

Voici comment, grâce à vos dons, nous aidons les patientes atteintes d’un cancer du sein

Mardi je donne aura lieu le 27 novembre et nous désirons profiter de cette occasion pour mettre en lumière le travail incroyable réalisé par des Canadiens pour appuyer le Réseau canadien du cancer du sein. Le gala annuel du Pink Ribbon Project (PRP) organisé par la Full Circle Foundation for Wellness constitue un parfait exemple d’engagement communautaire qui contribue à orienter et à développer les précieuses ressources du RCCS.

Le Guide des interventions chirurgicales : pour vous aider à comprendre vos options

Nous savons toutes à quel point les opérations font partie intégrante du traitement du cancer du sein. Il s’agit habituellement de la première étape du traitement de la maladie à un stade précoce. Conséquemment, une intervention chirurgicale peut survenir rapidement après le diagnostic. Le moment où vous tentez d’assimiler l’annonce de votre diagnostic se révèle aussi souvent celui où vous prenez certaines des décisions les plus importantes concernant votre traitement et où vous devez apprendre ce nouveau langage compliqué rattaché au cancer.

Comprendre ce que représente recevoir un diagnostic de cancer du sein

Aucune personne ne comprend vraiment ce qu’est recevoir un diagnostic de cancer du sein jusqu’à ce que cela lui arrive. Terrifiant et accablant, cet événement peut entraîner des répercussions physiques et psychologiques sur la patiente. Une Canadienne sur huit entendra dans sa vie les mots « Vous avez le cancer du sein » et annuellement, 5000 Canadiens meurent d’un cancer du sein métastatique. Cela signifie que chaque année, plus de 26 000 femmes doivent subir des interventions chirurgicales, de la chimiothérapie, de la radiothérapie. Elles doivent en plus composer avec les effets secondaires associés à la maladie et aux traitements comme la fatigue, la dépression, la dysfonction cognitive secondaire à la chimiothérapie et les nausées, le tout en conciliant travail et famille. Comprendre l’expérience vécue par les personnes ayant reçu un tel diagnostic est essentiel à l’amélioration du soutien offert aux patientes, aux survivantes et à leur famille.

The Power of We (en anglais seulement)

Together we can accomplish great things! It’s always amazing to watch how individuals coming together as one united voice can truly make a difference in the lives of others.

Ma participation au précieux travail effectué par l’Inuit Cancer Project

Les 1er et 2 mai, j’ai eu le plaisir de représenter le RCCS à une rencontre du comité consultatif de l’Inuit Cancer Project mené par Pauktuutit Inuit Women of Canada. Tenue à Iqaluit au Nunavut, cette réunion a permis à tous les participants de se rencontrer en personne pour discuter des grandes lignes du projet, de l’avancement des travaux et des activités récentes. Il y a aussi eu des tables rondes qui ont fourni l’occasion d’échanger sur les leçons retenues, les façons de renforcer l’engagement communautaire, les capacités communautaires et les étapes à venir.

Les 10 principales priorités de la recherche sur le cancer du sein métastatique

C’est formidable de constater la synergie générée par la rencontre de patientes, de soignants et de cliniciens qui examinent des priorités de recherche. Il en ressort une longue liste de questions qui englobe une diversité de points de vue.

Donner accès aux traitements nécessaires

De nouveaux traitements contre le cancer du sein métastatique ont fait grandement parler d’eux dernièrement, et à juste titre. Ils peuvent prolonger de façon appréciable la vie de nombreuses Canadiennes. Les traitements ciblés changent la donne dans le domaine du cancer du sein métastatique.

Nous pouvons. Je peux. Faciliter l’accès au traitement du cancer et améliorer la qualité de vie des Canadiennes ayant un cancer du sein.

Le 4 février se tient la Journée mondiale contre le cancer, un événement planétaire annuel qui réunit des gens du monde entier préoccupés par la lutte contre le cancer. En ce moment, 8,8 millions de personnes meurent de cette maladie annuellement dans le monde et le cancer du sein demeure le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes.

Putting patients’ first - Moving research into the real world

This year I was honoured to participate as a patient representative on the steering committee of the Canadian Cancer Research Conference hosted by the Canadian Cancer Research Alliance at the beginning of November.