By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : breast cancer

Le cancer du sein a transformé l’approche de Colleen en tant que directrice

Si vous appreniez que vous étiez atteinte d’une maladie incurable, le diriez-vous à vos collègues? Ne penseraient-ils pas que cela vous limiterait dans votre travail? C’est le dilemme auquel Colleen Packer a dû faire face en 2019, lorsqu’elle a appris qu’elle était atteinte d’un cancer du sein métastatique.

L’engrenage temporel du cancer

Pour la plupart d’entre nous, un peu comme la couleur du ciel, la succession du passé, du présent et du futur est une évidence. Même la science définit le temps comme une mesure de la durée qui s’écoule entre deux événements. Alors pourquoi, quand on a un cancer, le temps semble-t-il si désordonné? Ce serait tellement plus facile de pouvoir vivre uniquement dans le présent.

Journée mondiale de la recherche sur le cancer du sein

En mai 2021, la Dr. Susan Love Foundation, l’un des organismes de recherche sur le cancer du sein les plus importants aux États-Unis, a déclaré le 18 août comme Journée mondiale de la recherche sur le cancer du sein. Cette date a été choisie afin de symboliser une statistique importante : une femme sur huit sera atteinte d’un cancer du sang au cours de sa vie. La fondation souhaitait également distinguer cette journée du Mois de la sensibilisation au cancer du sein, célébré chaque année en octobre, afin de souligner la nécessité de sensibilisation, de soutien aux personnes atteintes de la maladie et de recherche tout au long de l’année. La fondatrice, la Dre Susan Love, est récemment décédée d’une leucémie récidivante, le 2 juillet 2023. Pionnière de la recherche sur le cancer du sein, elle était chirurgienne, défenseure des intérêts des patient(e)s et fervente critique du système médical patriarcal et du traitement paternaliste des femmes.

La neutropénie et la neutropénie fébrile

La neutropénie est une maladie causée par un taux anormalement faible de neutrophiles, un type de globules blancs. Les neutrophiles combattent les infections en éliminant les mauvaises bactéries et autres agents pathogènes néfastes transmissibles par le sang. La cause la plus commune de neutropénie lorsque l’on a un cancer du sein est la chimiothérapie, même si d’autres types de traitements médicamenteux contre le cancer peuvent en être également la cause.

La teigne, un effet indésirable caché du tamoxifène

Emprisonnée entre ma brassière, mon T-shirt en coton et mon pantacourt, la sueur se mélangeait à la poussière et à la crasse avant d’être absorbée par mes vêtements, puis par ma peau. Les deux douches froides que je prenais chaque jour — une aux aurores, avant de partir pour la journée, et l’autre le soir, juste avant de me glisser sous un drap fin pour la nuit — n’y faisaient rien, la teigne s’est quand même développée.

Recommencer à faire des rencontres amoureuses lorsque l’on a ou que l’on a eu un cancer du sein

L’idée de recommencer à faire des rencontres amoureuses après avoir eu un cancer du sein peut susciter de la nervosité ou de l’excitation. Cela peut aussi raviver ou accroître les émotions que l’on a ressenties lors de l’annonce du diagnostic ou pendant les traitements. Chez les personnes qui font de l’anxiété ou de la dépression, ces émotions peuvent les amener à se focaliser uniquement sur les aspects négatifs de la rencontre amoureuse. Et si l’on est réticent, on pourrait avoir de la difficulté à s’imaginer rencontrer des gens et apprécier cela. Même si les experts en relations amoureuses s’accordent à dire que les personnes ayant survécu à un cancer ne devraient pas avoir plus de problèmes à rencontrer du monde que celles n’ayant jamais eu de cancer, les changements physiques et psychologiques qui peuvent survenir en nous pourraient nous faire douter de nos capacités et nous poser des questions.

NavFin 5 : Programmes gouvernementaux

Un diagnostic de cancer du sein peut engendrer de sérieuses répercussions financières, surtout pour les personnes qui se trouvent déjà dans une situation financière précaire. Compte tenu de la composante émotionnelle et psychologique qui accompagne le diagnostic, nous pensons que les personnes atteintes d’un cancer du sein devraient pouvoir se concentrer sur leur santé et ne pas avoir à composer avec des problèmes d’ordre financier. C’est la raison pour laquelle nous avons créé l’outil Explofinances, une base de données répertoriant les différents programmes d’aide financière disponibles dans tout le Canada.

Points saillants de la conférence 2023 de l’ASCO

Cette année, la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO) a eu lieu du 2 au 6 juin 2023. Le RCCS a eu le plaisir d’y participer et d’en apprendre plus sur d’intéressantes et innovantes études. Vous trouverez ci-dessous certains points saillants de cette conférence.

Parlons argent : 5 ressources financières

Lorsque j’ai appris que j’avais un cancer du sein, je ne savais pas à quel point cela allait être difficile. Je ne parle pas de l’opération, car j’avais déjà subi une importante opération et je n’avais pas peur de l’anesthésie ni de la procédure en elle-même. Par ailleurs, mon seul objectif étant de survivre, j’avais les idées très claires, et je ne laissais place à aucune pensée ni émotion. La réalité, la peur, l’anxiété, l’espoir… tout cela allait venir plus tard.

Mieux répondre aux besoins médicaux des populations autochtones

Le 21 juin est la Journée nationale des peuples autochtones. C’est une occasion spéciale de souligner, pour tous les Canadiens, le patrimoine unique, la diversité culturelle et les réalisations remarquables des Premières Nations, des Inuit et des Métis. C’est également l’occasion de porter une attention particulière aux différents défis auxquels les populations autochtones continuent de faire face, comme le racisme, le colonialisme et l’accès aux soins médicaux. La géographie, l’accessibilité et la disponibilité des services, ainsi que les différences culturelles, contribuent aux inégalités que subissent ces populations.

Vous arrive-t-il de vous sentir invisible?

Il y a quelques années, l’une de mes amies m’a raconté un phénomène qui se passait pendant son premier trimestre grossesse. Elle était ravie d’être enceinte, mais souhaitais, pendant les trois premiers mois à risque, garder sa grossesse secrète. Elle était tout le temps malade, et avait des nausées intenses et était extrêmement fatiguée, symptômes qui, disait-elle, s’aggravaient pendant le trajet en métro qu’elle faisait deux fois par jour entre son domicile et son travail et qui durait 25 minutes. Malgré le fait qu’elle n’avait pas bonne mine, qu’elle transpirait et qu’elle n’arrivait pas à maintenir son équilibre cherchant constamment à s’agripper à une barre ou à une rampe dans le métro, personne ne lui a jamais offert de lui laisser son siège. Pas une seule fois en 90 jours. Elle se sentait invisible. Et en fait, elle l’était vraiment.

NavFin 5 : Programmes d’aide financière

Dépendamment de votre situation, vos besoins financiers peuvent prendre différentes formes : le paiement d’un loyer, d’un traitement ou encore du stationnement d’hôpital. Pour vous présenter les différents types de programmes répertoriés dans Explofinances, nous avons décidé de publier une série d’articles réunis sous la bannière NavFin 5. Sauf mention contraire, les programmes présentés ci-dessous sont accessibles dans toutes les provinces et territoires. Le but n’est pas de vous présenter tous les programmes disponibles dans ces catégories, mais de vous montrer le type d’aide que vous pouvez trouver en utilisant la base de données. Pour accéder à l’ensemble des programmes, consultez la base de données Explofinances.

Pourquoi ce n’est pas drôle d’avoir un cancer? Raison no 5: la radiothérapie

La 5e raison pour laquelle ce n’est pas drôle d’avoir un cancer est que bien que la radiothérapie puisse être efficace contre le cancer, elle peut manquer des cellules cancéreuses. De plus, bien que la radiothérapie palliative puisse, chez certaines personnes atteintes d’un cancer incurable, permettre de soulager considérablement les symptômes, elle n’a aucun effet ou ne procure qu’un soulagement de courte durée chez d’autres personnes.

« Maman a un cancer… » : une conversation difficile

En février 2019, cinq jours après mon anniversaire, j’ai trouvé une grosseur de la taille d’un petit pois dans mon sein droit. Je suis immédiatement allée voir mon médecin, qui m’a envoyé faire une mammographie et une échographie. Le premier rendez-vous disponible était la semaine d’après. Après m’avoir « compressé » les seins à la mammographie, on m’a expédiée à l’échographie. Après ça, le technicien m’a dit qu’il devait examiner les images avec le radiologue afin de s’assurer que tout avait été bien capturé. Je n’ai pas réagi plus que ça puisque c’est ce qui s’était passé quand j’avais fait les échographies lors de mes grossesses.

Maman et atteinte d’un cancer du sein

Je suis atteinte d’un cancer du sein métastatique avec des métastases au foie et à la colonne vertébrale. Je suis aussi maman et grand-mère. Un jour, j’ai senti une grosseur dure de la taille d’un petit pois sous ma peau. Mon médecin m’a envoyé faire une mammographie et une échographie. Le radiologue est venu me voir et m’a dit qu’il avait quelques préoccupations et qu’il fallait que je revienne le lendemain faire une biopsie. C’est alors qu’on m’a diagnostiqué un cancer canalaire invasif. J’étais pétrifiée par la peur. Étant donné que je travaillais dans un centre d’oncologie, je me faisais le pire scénario. J’ai dû subir une double mastectomie suivie de quatre mois de chimiothérapie et de sept semaines de radiothérapie. C’était dur de perdre mes cheveux, d’avoir tout le temps la nausée et de me sentir faible, mais j’étais déterminée à vaincre cette terrible maladie.

Pertes de mémoire : l’effet « bête » du tamoxifène, de la chimio et de la radiothérapie

Est-ce vous aussi, vous vous sentez aussi bête que moi? Est-ce que vous aussi, vous avez des pertes de mémoire dues au tamoxifène, à la chimiothérapie et/ou à la radiothérapie, et vous pensez que vous ne retrouverez plus jamais la mémoire? Si c’est le cas, vous demandez-vous où sont passés vos souvenirs? Se sont-ils perdus sur une plage, à Puerto Vallarta? Ou peut-être ont-ils pris un congé sabbatique sans fournir de date de retour?

Je suis une jeune maman atteinte d’un cancer du sein

J’ai 33 ans et je vis en Alberta, au Canada. Jusqu’à la naissance de mon fils, en septembre 2021, je travaillais dans l’industrie pétrolière. J’étais une femme active et très indépendante, et j’étais maman de quatre chiens. Aujourd’hui, j’ai un chien de plus et je suis également maman d’un petit garçon! Deux mois après mon accouchement, j’ai trouvé une grosseur dans l’un de mes seins. Les médecins pensaient qu’il s’agissait d’un canal lactifère bouché. La grosseur devenant de plus en plus importante, le 28 février 2022, on m’a envoyé faire une échographie, puis une mammographie, les 1er et 2 mars. Le 4 mars, on m’a fait une biopsie. Les résultats sont revenus le 21 mars et indiquaient que j’avais un carcinome canalaire invasif.

Parlez-nous des effets secondaires de la chimiothérapie

Beaucoup de personnes prenant des traitements contre le cancer du sein connaissent des effets secondaires indésirables. Même si la chimiothérapie systémique, la radiothérapie et les thérapies ciblées sont des traitements efficaces contre la maladie, la gestion des effets secondaires qui en découlent peut être difficile. Nous avons demandé à plusieurs personnes atteintes d’un cancer du sein de nous parler de leur expérience en la matière.

Je n’ai pas l’air malade : ma vie avec un cancer du sein métastatique

Je suis atteinte d’un cancer du sein métastatique de stade 4. Un cancer du sein devient métastatique lorsqu’il se propage à d’autres parties du corps — en général, les os, le foie, les poumons et le cerveau. Il n’existe aucune cure, mais il existe des traitements qui permettent à certaines femmes de vivre plusieurs années avec ce cancer.

Y croire, c’est pouvoir!

Ne me traitez pas de folle lorsque vous lirez ce billet! Enfin, vous pouvez, si vous le voulez. Mais j’y crois et ça a changé ma vie! Croyez-moi, en tant que femme célibataire vivant avec deux chats, constamment à l’affût de piges de rédactrice et n’ayant reçu aucun « J’aime » convenable sur Hinge depuis plus d’un an, je cherche toujours à voir le côté positif des choses!