Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Information

Notions de base sur le cancer

Types & sous-types

Il importe que vous connaissiez le type et le sous-type de votre cancer du sein. Ces informations détermineront quels traitements vous seront recommandés. Votre cancer peut posséder plus d’un sous-type. Les sous-types peuvent également changer lors d’une propagation ou d’une récidive (la réapparition d’un cancer indétectable pendant un certain temps). Cette situation survient dans 20 à 30 % des cas.


Types de cancer du sein

Carcinome canalaire in situ (CCIS) - renvoie aux cellules anormales repérées dans les canaux galactophores. Ces cellules sont considérées comme non envahissantes puisqu’elles ne se sont pas propagées aux tissus mammaires voisins. Il s’agit d’une forme précoce de cancer qui peut parfois devenir infiltrant et toucher d’autres tissus.

Carcinome lobulaire in situ (CLIS) - fait référence aux cellules anormales trouvées dans les lobules, les glandes qui produisent le lait dans le sein. Bien qu’il soit rare qu’un CLIS se transforme en un cancer invasif, il est toutefois lié à un risque accru de développer un cancer du sein infiltrant plus tard dans la vie.

Carcinome canalaire infiltrant – un cancer qui est apparu dans les canaux (ceux qui transportent le lait des glandes au mamelon) et qui s’est propagé aux tissus mammaires environnants.

Carcinome lobulaire infiltrant – un cancer qui a surgi dans les lobules (les groupes de glandes mammaires) et qui a envahi les tissus mammaires voisins.

Le carcinome métaplasique est un type peu commun de cancer qui se caractérise par le changement d’un type de cellule cancéreuse en un autre. Moins d’un pour cent des cancers du sein sont métaplasiques et ils peuvent être traités par la chirurgie, la radiothérapie et la chimiothérapie.

Le cancer inflammatoire du sein est une forme rare de cancer qui rend le sein rouge, enflé et sensible comme s’il était infecté. Il s’agit d’un type de cancer agressif, localement avancé (c’est-à-dire un cancer qui se propage aux tissus ou aux ganglions environnants, mais non aux autres organes) qui bloque les vaisseaux lymphatiques dans la peau du sein. Les symptômes du cancer inflammatoire du sein peuvent se développer rapidement et ressemblent souvent à d’autres problèmes de santé. Si vous détectez un gonflement ou des changements cutanés soudains ou bien des sensations inhabituelles (y compris de la douleur ou des démangeaisons), consultez votre médecin.

Le cancer du sein métastatique, aussi connu sous le nom de cancer du sein avancé ou de stade IV, consiste en la propagation des cellules cancéreuses de leur lieu d’origine vers d’autres parties du corps. Près de 1 200 Canadiennes reçoivent un diagnostic initial de cancer du sein métastatique chaque année. Certaines femmes ayant reçu un diagnostic initial de cancer du sein à un stade précoce finiront par développer un cancer du sein métastatique. Les risques que cela survienne varient. Ils dépendent de diverses propriétés cliniques et pathologiques de la tumeur initiale. Malheureusement, il n’existe pas de statistiques courantes à l’heure actuelle au Canada sur le nombre de personnes dont le cancer est passé d’un stade précoce au stade IV.

Les métastases (la propagation du cancer à d’autres parties du corps) peuvent survenir avant ou après le traitement du cancer dans le sein. Elles peuvent être le résultat d’un cancer du sein récidivant (c’est-à-dire un cancer du sein qui réapparaît après avoir été indétectable pendant un certain temps). Même si les cellules cancéreuses du sein peuvent se disséminer dans presque n’importe quelles parties du corps, elles s’établissent généralement dans les os. On les retrouve aussi souvent dans les poumons, le foie, le cerveau et la peau. Ce sont ces tumeurs éloignées du cancer du sein qui sont qualifiées de métastases. Consultez notre section Vivre avec le cancer du sein métastatique pour mieux comprendre votre diagnostic. 

PARTAGER

MÉDIREPÈRE

Où sont offerts les médicaments contre le cancer métastatique au Canada

Recherche rapide

Nos témoignages