La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


L’importance de prendre soin de soi pour quiconque affronte un cancer du sein

Dans notre rubrique mensuelle, la rédactrice en chef et auteure Adriana Ermter raconte son expérience du cancer du sein.

Par Adriana Ermter

Prendre soin de moi. Cette idée ne m’a jamais traversé l’esprit lorsque j’ai reçu mon diagnostic de cancer du sein et encore moins après mon opération et durant mon traitement. J’aurais dû y penser. Et, non, ce n’est pas égoïste.

Je rédige et révise des articles au sujet de la beauté et des soins pour les hommes et les femmes depuis, oh, je ne sais pas, plus de vingt ans, mais je n’ai jamais songé à me dorloter au moment où j’en aurais eu le plus besoin. (Insérez l’émoji qui secoue la tête ici.) J’aurais souhaité y penser. Avoir un cancer du sein a provoqué chez moi un sentiment de perte de contrôle. J’étais apeurée, terrifiée par l’inconnu, souffrante, épuisée d’être la seule et meilleure défenseure de mes propres intérêts et je vivais un immense traumatisme affectif et physique. Je ne pouvais rien changer à ma situation et je n’arrivais pas à l’accepter. J’avais un cancer. Point.

Je souhaitais porter la responsabilité de la présence du « grand C » dans mon corps pour donner un sens à tout cela, mais il n’y avait aucune explication rationnelle ou comportementale à l’apparition de la maladie et il n’y en a toujours pas. De plus, en tant que femme célibataire divorcée, je ne pouvais m’empêcher de songer aux répercussions possibles et probables du diagnostic sur mes relations futures. Les hommes me percevront-ils maintenant comme abîmée ou malade ? Serai-je moins jolie ? Et si jamais j’entretiens à nouveau une relation sérieuse, le nouvel homme dans ma vie considérera-t-il, à raison, mon sein droit comme laid, marqué et écorché ? Je sais que je ne suis pas la seule à penser ainsi. La Société canadienne du cancer prédit que cette année, 26 300 nouveaux cas et 5 000 décès s’ajouteront aux statistiques du cancer du sein. À lui seul, ce fait renforce l’idée que prendre soin de soi pendant une période difficile n’est pas simplement un conseil, mais plutôt une approche indispensable à la survie.

C’est avec l’espoir que, contrairement à moi, vous prendrez le temps d’être bonne envers vous-même que je vous présente ci-dessous quelques-unes de mes suggestions faciles à mettre en pratique. Leur simplicité vous étonnera peut-être — elles ne nécessitent que quelques minutes chacune — mais n’oubliez pas que vous méritez ces moments de grâce dans la salle de bain et les bienfaits physiques et physiologiques qui en découleront.

Une douche

Commencer la journée par une douche est plus qu’une question d’hygiène. Selon Medical Daily, une douche chaude stimule la libération des hormones de croissance qui peuvent contribuer à régénérer les cellules endommagées, détoxifie votre corps en évacuant du stress, atténue l’anxiété en accroissant le niveau d’ocytocine et agit comme un décongestionnant qui aide à soulager les symptômes du rhume et de la grippe. Lavez-vous avec votre pain de savon favori ou un gel douche parfumé qui vous fait sentir bien (vérifiez d’abord auprès de votre médecin si les produits parfumés sont sûrs pour vous).

J’utilise : Gel douche au pamplemousse rose de The Body Shop, de 6 $ à 25 $, offert dans les boutiques The Body Shop.

Un gommage

Puisque la peau de votre visage vous protège de la poussière, des saletés, des polluants et du stress environnemental, elle mérite un bon nettoyage chaque jour. De plus, l’American Academy of Dermatology affirme que l’exfoliation peut prévenir les pores obstrués et les taches indésirables en éliminant les cellules mortes et toutes les impuretés. La peau paraît alors plus éclatante, douce au toucher et elle absorbe mieux la lotion pour le visage. Vous serez heureuse de l’avoir exfoliée parce que vous vous sentirez davantage vous-même. En outre, cette version plus propre de votre visage vous sourira dans le miroir.

J’utilise : e.l.f. gommage exfoliant, 7 $, offert chez Pharmaprix/ Shoppers Drug Mart.

Des soins du visage

En raison du vent, du soleil, de la température et d’autres facteurs, la peau de votre visage s’assèche. Pour cette raison, la Harvard Medical School recommande de compenser cette perte en eau avec des ingrédients bénéfiques comme l’aloès et l’acide hyaluronique qui nourrissent votre peau pour lui permettre de retrouver un toucher et une apparence douce et lisse.

J’utilise : Soin hydratant nourrissant à l’argan biologique pour peaux sèches et sensibles de Garnier, 23,99 $ offert chez Pharmaprix/ Shoppers Drug Mart.

Un bain

Saviez-vous que détendre vos muscles fatigués et douloureux dans un bain chaud et relaxant peut accroître votre bonheur ? Neil Morris, un psychologue de l’Université de Wolverhampton, affirme que prendre un bain crée un sentiment de quiétude et de réconfort. Ajoutez-y un bouchon rempli de bain moussant comprenant du sel d’Epsom, de l’huile de chanvre, des huiles essentielles de thym blanc, de bois de cèdre et de bergamote. Vous vivifierez votre corps, calmerez votre esprit et soulagerez votre stress, tout en hydratant votre peau. Vérifiez auprès de votre médecin s’il est sécuritaire pour vous de prendre un bain compte tenu de l’étape du traitement du cancer où vous êtes rendue.

J’utilise : Bain moussant à l’huile de chanvre Dr. Teal’s, 8,98 $, offert chez Walmart.

Un masque

Qu’est-ce qui est offert dans toutes les couleurs de l’arc-en-ciel ? Les masques pour les soins du visage. Certes, ils vous donnent peut-être un air comique, mais selon le Penn Medicine de l’Université de Pennsylvanie, ils emprisonnent aussi l’hydratation et les ingrédients apaisants dans votre peau en créant une pellicule qui hydrate, éclaircit, rajeunit et revitalise votre visage. N’oubliez pas que votre peau mérite une attention particulière. Après tout, vous passez beaucoup de temps à transpirer (merci tamoxifène), à vous inquiéter des biopsies et à restaurer un sentiment de normalité dans cette nouvelle vie chaotique. En plus, la vision de votre reflet dans le miroir pendant que votre masque agit ne manquera pas de vous faire rire.

J’utilise : Melting Moisture Masque de Dermalogica, 92 $, offert en ligne au dermalogica.ca

De l’hydratation

Fait : vos lèvres ne possèdent que trois à quatre couches extérieures comparativement aux quinze à seize couches protectrices pour le reste de votre peau. De plus, Healthline affirme qu’elles sont plus sujettes aux dommages causés par le soleil et d’autres facteurs environnementaux. Elles sèchent, se fendillent, gercent et pèlent plus vite et plus facilement que toute autre partie du corps. Aidez-les en y appliquant un baume à lèvres hydratant et nourrissant plusieurs fois par jour.

J’utilise : Baume à lèvres à l’avocat « Coconut Cream », 10 $, offert chez Pharmaprix/ Shoppers Drug Mart.

Des soins corporels

Les odeurs peuvent vous aider à relaxer, si vous les choisissez bien. Selon la faculté de médecine de l’Université John Hopkins, les huiles essentielles provenant de plantes comme la lavande, l’arbre à thé, la menthe poivrée et les agrumes (pensez citrons, oranges, etc.) peuvent tout accomplir, du soulagement de l’anxiété au traitement de l’acné, et même accroître votre bonheur. Faites l’essai de ces huiles essentielles lorsque vous souhaitez vous détendre et profiter d’une paix intérieure. Mais avant d’aller de l’avant, vérifiez auprès de votre équipe médicale si l’utilisation des huiles essentielles est appropriée pour vous.

J’utilise : Mélange d’huiles essentielles « stress » avec applicateur à bille de Lotus Aroma, 18,99 $, offert chez Shoppers Drug Mart.

Adriana Ermter est une auteure et rédactrice primée. Vous pouvez lire ses écrits dans Figure Skater Fitness et IN Magazine, ainsi qu’en ligne sur les sites 29Secrets.com, RethinkBreastCancer.ca, Popsugar.com et AmongMen.com. L’ancienne chroniqueuse beauté du magazine FASHION et rédactrice en chef de Salon et Childview habite à Toronto avec sa chatte très gâtée Trixie-Belle. Vous pouvez la suivre sur Instagram au @AdrianaErmter

Photo par Spencer Davis sur Unsplash