La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Le lavage des mains et l’éloignement sanitaire : comment ces pratiques vous protègent-elles ?

Nous avons maintenant tous entendu les conseils pour demeurer en santé pendant la pandémie de COVID-19  : il faut se laver les mains, rester à la maison et pratiquer l’éloignement sanitaire. Cependant, la raison d’être et le fonctionnement de ces recommandations s’avèrent moins bien connus et diffusés. Assurer votre sécurité, celle de votre famille et de votre entourage est important, tout comme comprendre la logique derrière toutes les mesures préconisées par les autorités. Nous avons donc décidé de nous pencher dans ce billet sur les deux préceptes les plus répétés et diffusés pendant la crise de la COVID-19 pour en expliquer les bienfaits et les principes qui les sous-tendent.

Le lavage des mains et les autres pratiques d’hygiène

La mesure la plus souvent répétée pour se protéger de la COVID-19 est de se laver les mains. Elle inclut également d’autres précautions d’hygiène comme ne pas vous toucher les yeux ni la bouche, tousser et éternuer dans votre coude et nettoyer votre milieu de vie.

Pourquoi se laver les mains pendant au moins 20 secondes ?

De nombreuses personnes se touchent le visage tout au long de la journée sans même s’en rendre compte. Les germes sur les mains peuvent vous rendre malade en pénétrant dans votre corps par les yeux, le nez et la bouche ou en se retrouvant sur les aliments et boissons qui seront par la suite ingérés. Les microbes peuvent aussi être présents sur divers objets comme les poignées de porte qui contaminent à leur tour les mains d’autres individus. Laver ses mains avec du savon contribue à se débarrasser des microorganismes pathogènes qui s’y trouvent et à prévenir les infections1. Les microbes sont éliminés des mains par l’action du savon qui dissout les huiles et la saleté et par l’eau qui emporte ces dernières2. La COVID-19 appartient à la famille des coronavirus. Ces derniers possèdent une enveloppe de gras3 qui se retrouve détruite par le savon. Ils perdent ainsi leur potentiel infectieux4. L’eau et du savon demeurent l’idéal pour se laver les mains, mais en leur absence, les gels désinfectants contenant au moins 62 % d’alcool constituent une option de rechange valable puisqu’ils tuent les coronavirus.

L’éloignement sanitaire

On dirait que le terme « éloignement sanitaire » est soudainement apparu dans le vocabulaire courant de tous. Partout, on nous répète de respecter les consignes d’éloignement physique. Divers gouvernements ont favorisé la mise en pratique de ces consignes en fermant les salles à manger des restaurants et les établissements non essentiels, en limitant le nombre de personnes en un seul lieu et en encourageant le télétravail.

Pourquoi pratiquer l’éloignement sanitaire ?

L’éloignement sanitaire consiste à restreindre les contacts rapprochés entre individus de façon à réduire la propagation de la COVID-19 et à diminuer les risques que vous ou une autre personne soyez contaminées. Lorsqu’une personne infectée tousse ou éternue, des gouttelettes de salive sont projetées dans l’air. Les études ont démontré que le virus de la COVID-19 peut également survivre pendant plusieurs heures, voire jusqu’à plusieurs jours, sur certaines surfaces5. Entrer en contact avec ces gouttelettes ou avec les surfaces qu’elles ont contaminées signifie que le virus peut pénétrer par la bouche ou par le nez d’autres personnes qui deviendront porteuses. C’est ainsi qu’en limitant vos sorties, vous réduisez votre risque d’entrer en contact avec ces gouttelettes.

Les gens infectés par la COVID-19 peuvent être asymptomatiques, c’est-à-dire qu’ils peuvent sembler en santé et ne présenter aucun symptôme tout en étant porteurs et capables de transmettre le virus. Limiter les contacts avec les autres diminue la possibilité de rencontrer des gens asymptomatiques. De la même façon, si vous êtes asymptomatique, vous réduisez les risques de propager le virus sans le savoir.

L’Organisation mondiale de la Santé estime que le R0 de la COVID-19 se situe entre 1,4 et 2,5. Cela signifie qu’un individu infecté peut en contaminer entre 1,4 et 2,5 autres6. Un certain nombre d’autres études se sont penchées sur le taux de reproduction de base (R0) du virus. Les estimations de ces douze études varient de 1,4 à 6,497. L’éloignement sanitaire peut considérablement limiter la transmission de personne à personne. On évalue qu’une diminution de 50 % de l’exposition au virus se traduirait par seulement quinze infections en un mois. De manière similaire, une réduction de 75 % des expositions au virus aurait pour résultat 2,5 individus contaminés en un mois8.

Ce que cela signifie pour vous

Les traitements contre le cancer du sein peuvent affaiblir le système immunitaire. Les personnes qui en sont atteintes deviennent conséquemment plus à risque d’être gravement malades9. En adoptant les bonnes pratiques d’hygiène et d’éloignement sanitaire, vous pouvez réduire vos possibilités de contamination.

Photo par Clay Banks sur Unsplash