La Voix Des Canadiennes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Apprendre que l’on a un cancer du sein pendant une pandémie

Par Katharina Lenz

Je m’appelle Katharina. J’ai appris que j’étais atteinte d’un cancer du sein de stade 2a en mars 2020, juste au début de la pandémie. J’avais 25 ans. J’ai dû faire les examens et aller aux traitements toute seule, sans personne pour me soutenir.

Psychologiquement, cela a été très difficile pour moi de réfléchir à toutes les décisions qui devaient être prises concernant mon traitement et de faire les examens toute seule. À cause de la pandémie, personne ne pouvait m’accompagner, me soutenir ou m’aider à rester positive.

Mais j’étais entre de bonnes mains et, s’agissant des décisions à prendre, je faisais confiance à l’équipe médicale qui me suivait. Après plusieurs examens, nous avons décidé que je subirais une tumorectomie et que je ferai ensuite une radiothérapie. Je suis maintenant une hormonothérapie afin d’empêcher le cancer de revenir.

Heureusement, l’équipe médicale n’a pas eu besoin d’avoir recours à un traitement alternatif à cause de la pandémie et j’ai pu être opérée et suivre mon traitement en temps et en heure. Le plus difficile était de ne pas pouvoir amener quelqu’un avec moi lors des rendez-vous et des séances de radiothérapie. Cela n’a vraiment pas été facile d’avoir un cancer en plein milieu d’une pandémie.

De plus, le port du masque m’a causé beaucoup d’anxiété et de crises d’anxiété pendant certains examens, comme les IRM, et la radiothérapie. J’ai pu gérer mon anxiété et mes angoisses grâce à la musique, au cannabidiol (CBD)* et à l’activité physique.

Puisque ma famille ne vit pas au Canada, j’ai décidé d’attendre un an après mon diagnostic pour leur annoncer la nouvelle. Mon mari et quelques amis chers étaient là pour moi quand j’en avais besoin. Ils faisaient mes courses, cuisinaient mes repas et m’envoyaient des petits colis pour que je puisse me reposer et me concentrer sur ma guérison.

Pendant les examens et les séances de radiothérapie, la pire chose était de rester focalisé sur soi. Avoir quelqu’un à mes côtés m’aurait beaucoup aidée à être plus à l’aise et plus forte.

Voici l’une de mes citations préférées, que j’aime partager avec les personnes qui se battent contre le cancer :

« On bat le cancer par son mode de vie, les raisons pour lesquelles on vit et la manière dont on vit. » — Stuart Scott

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter sur mon compte Instagram : @lenz_katharina.

*Si vous envisagez de prendre du CBD pour gérer votre anxiété, parlez-en d’abord à vos médecins afin d’être sûre que vous pouvez le faire en toute sécurité.