Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : Canada

Le coût élevé du cancer

Vivre dans une communauté éloignée comme celle de Labrador City apporte son lot de défis. Nous n’avons qu’une seule épicerie où les prix sont élevés, l’essence coûte 1,34 $/L et il n’y a ni cinéma, ni boîte de nuit, ni autres lieux de divertissement. Quitter le Labrador signifie acheter un billet d’avion très dispendieux ou conduire entre 7 et 14 heures (tout dépendant de la direction prise) sur une autoroute partiellement asphaltée dont certaines sections sont souvent comparées à un sentier pour les vaches. Le défi le plus crucial demeure cependant l’accès à des soins de santé adéquats. Je l’ai personnellement constaté lorsque j’ai reçu mon diagnostic de cancer.

Pourquoi la qualité de vos soins devrait-elle dépendre de votre lieu de résidence ? Notre nouvelle campagne met en lumière les différences dans l’accès aux traitements contre le CSm au Canada

Saviez-vous que l’accès aux traitements contre le cancer du sein métastatique de stade IV (CSm) n’est pas universel au Canada ? Nous demeurons dans un pays qui promeut les soins de santé pour tous sans exception, mais l’accès aux traitements contre le cancer varie selon les provinces.

Assurance-médicaments 2019 : Quelle est la position des partis fédéraux au sujet de l’accès à un régime national d’assurance-médicaments ?

Préoccupation majeure pour les patientes atteintes d’un cancer du sein, l’accès aux médicaments en temps opportun constitue depuis longtemps un parcours semé d’embûches. L’accès inéquitable aux médicaments d’une province à l’autre, les pénuries de médicaments et les longs délais d’attente pour obtenir de nouveaux traitements ne sont que quelques exemples des obstacles auxquels se heurtent les patientes et leur famille dans leur quête d’un traitement. Un régime national d’assurance-médicaments — qui rembourserait les médicaments d’ordonnance de la même manière que le système de soins de santé — a souvent été proposé pour régler bon nombre de problèmes d’accès aux médicaments rencontrés actuellement par les Canadiens. Même si cette idée est débattue à l’échelle nationale depuis un bon moment, ce n’est que récemment qu’elle a gagné en popularité. À l’approche de l’élection fédérale du 21 octobre, le RCCS examine la position des principaux partis politiques fédéraux sur cette importante question :

Un nouvel outil pour vous aider à trouver un essai clinique

Cherchez-vous un essai clinique sans savoir exactement comment entreprendre vos démarches ou à qui vous adresser ? Un nouvel outil de recherche d’essais cliniques (appelé Clinical Trials Finder et offert au a été développé par Clinical Trials Ontario (CTO) pour vous donner un coup de pouce. Vous pouvez y explorer ce qui est proposé dans toutes les provinces et tous les territoires du Canada en spécifiant quelques simples critères de recherche.

Faites la connaissance de Cathy Hemeon, nouvelle membre du conseil d’administration du RCCS

Le Réseau canadien du cancer du sein est ravi d’accueillir une nouvelle membre au sein de son conseil d’administration. Cathy Hemeon de Mount Pearl, Terre-Neuve, possède une vaste expérience dans le domaine de la santé qu’elle saura mettre à profit dans son nouveau rôle. À l’instar de toutes les autres membres du conseil d’administration du RCCS, elle est une survivante du cancer du sein. Son diagnostic de cancer du sein triple positif de stade I est tombé en février 2016 après un examen d’imagerie par résonance magnétique.

Une simple analyse de sang pourrait-elle aider à déceler un cancer du sein ?

Une simple analyse de sang pourrait-elle aider à déceler un cancer du sein ? C’est ce que madame Mousumi Majumder et son équipe de chercheurs de l’Université de Brandon au Manitoba tentent de déterminer. Madame Majumder, professeure adjointe et docteure en génétique et en biologie cellulaire des cancers, compare le plasma sanguin de patientes atteintes d’un cancer du sein à celui de personnes n’en souffrant pas pour découvrir s’il existe un biomarqueur sanguin comme un micro-ARN (ou miARN) qui pourrait indiquer la présence ou le développement d’un cancer du sein chez une personne.

La marijuana médicinale soulage la douleur, les bouffées de chaleur et l’insomnie d’une patiente atteinte d’un cancer métastatique

Cindy Blondeau de Moosomin en Saskatchewan se réjouit de la légalisation de la marijuana par le gouvernement fédéral. L’huile de CBD pure extraite du cannabis donne de meilleurs résultats que tous les autres analgésiques essayés par cette patiente atteinte d’un cancer du sein métastatique.

Le cannabis et les effets secondaires du cancer

Nous avons beaucoup parlé dernièrement des effets secondaires tout comme des façons de gérer les nombreux symptômes liés au cancer du sein ou de s’y adapter. Nous n’avons cependant pas discuté du rôle que peut jouer le cannabis (ou la marijuana) dans le traitement des effets secondaires. Nous avons plutôt jugé bon de consacrer un article entier au cannabis. Vous pourrez ainsi mieux comprendre sa règlementation au Canada et de quelle manière il peut vous aider à soulager vos symptômes.