By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Category : Connaissances

Mieux vivre avec la neuropathie périphérique induite par la chimiothérapie

Certaines chimiothérapies peuvent modifier ou abîmer les terminaisons nerveuses, plus fréquemment celles des nerfs sensoriels. Ces derniers sont chargés de transmettre au cerveau certaines sensations comme le toucher, la chaleur, le froid ou la douleur. Quand ces nerfs sont endommagés, il peut être ardu de percevoir adéquatement les informations sensorielles. S’ensuivent alors parfois des picotements, des impressions de brûlure ou de l’engourdissement dans les pieds ou les mains. Ces symptômes débutent habituellement dans les doigts ou les orteils et se dirigent graduellement vers le centre du corps. Il peut en résulter une douleur débilitante, une difficulté à ressentir le froid et la chaleur et une réduction de la fonction motrice.

Faire face à la dépression et l’anxiété

Si vous êtes atteinte d’un cancer du sein et que vous souffrez de dépression ou d’anxiété, sachez que vous n’êtes pas seule. Près du quart des patientes touchées par le cancer du sein consultent à ce sujet durant leur traitement. Les raisons pour lesquelles une personne se sent anxieuse ou dépressive à cause d’un tel diagnostic sont nombreuses. Terminer un traitement ou apprendre que ce dernier est inefficace peut générer du stress et de l’anxiété.

Six façons de traiter la douleur articulaire

Les médicaments oncologiques, en particulier le tamoxifène et les inhibiteurs de l’aromatase, provoquent couramment des effets secondaires, dont la douleur articulaire (arthralgie). De surcroît, ils sont prescrits pendant de nombreuses années.

S’adapter à la vie après la fin du traitement

Vos traitements de chimiothérapie et de radiothérapie sont derrière vous, tout comme les interventions chirurgicales. Vous pensez que vous devriez célébrer votre retour à la normale. Mais vous avez l’impression que vous n’êtes plus la même personne qu’avant votre diagnostic. Le cancer du sein vous a changée à de nombreux égards : physiquement, émotivement et spirituellement.

What’s important for patients to know from the 2017 San Antonio Breast Cancer Symposium?

Every year clinicians, researchers, patient advocates and industry members head to Texas to share the latest breakthroughs in breast cancer research. It’s a key conference to learn about new treatments or new standards of care for breast cancer patients. Here’s some of the highlights that have the most impact on patient care today:

Demandez à un expert : la neutropénie fébrile expliquée

La neutropénie fébrile est un effet secondaire fréquent et potentiellement grave de la chimiothérapie.

Améliorer votre image corporelle après une mastectomie

Les femmes entretiennent une relation conflictuelle avec leur image corporelle depuis longtemps. Nous pouvons nous percevoir avec un œil tellement critique : trop grosse, trop maigre, vilaine peau, cheveux laids. Chacune n’aime pas ou aimerait changer une partie de son corps. Ajoutez à cela être atteinte d’un cancer du sein et toutes ces angoisses s’en trouvent décuplées.

Radiothérapie : neuf conseils d’autosoins

Si vous recevez un traitement de radiothérapie, vous savez que des effets secondaires allant d’ennuyeux à sévèrement débilitants peuvent souvent survenir. Le plan d’autosoins rédigé par votre équipe médicale peut contribuer à atténuer les rougeurs, la douleur et l’irritation dues à la radiodermite.

Les exercices de pleine conscience pour les femmes atteintes d’un cancer du sein avancé : qui, quoi et pourquoi

De nombreuses femmes vivent plus longtemps avec un cancer du sein avancé (CSA). Trouver des façons d’affronter les différents stress causés par le cancer devient alors primordial pour mener de plus longues vies satisfaisantes. 

Les patientes ont leur mot à dire au sujet des priorités de recherche pour le cancer du sein métastatique

Le Partenariat pour l’établissement des priorités pour le cancer du sein métastatique consiste en un groupe de médecins, de patientes et de membres de familles de patientes. Il a pour mission de permettre aux personnes les plus touchées par la maladie de définir les priorités de recherche.