By continuing to use our site, you consent to the processing of cookies, user data (location information, type and version of the OS, the type and version of the browser, the type of device and the resolution of its screen, the source of where the user came from, from which site or for what advertisement, language OS and Browser, which pages are opened and to which buttons the user presses, ip-address) for the purpose of site functioning, retargeting and statistical surveys and reviews. If you do not want your data to be processed, please leave the site.

La Voix Des Personnes Atteintes D'un Cancer Du Sein

Éducation

blogue À nous la parole


Tag : metastatic breast cancer

Faits saillants de la conférence annuelle de l’ASCO

Plus tôt ce mois-ci a eu lieu à Chicago la conférence annuelle de l’American Society of Clinical Oncology (ASCO). Cette rencontre constitue une occasion pour des professionnels en oncologie venus de partout dans le monde d’en apprendre davantage sur les avancées principales de la recherche portant sur tous les aspects des soins oncologiques. Nous avons dressé la liste des faits saillants sur le cancer du sein dont il a été question lorsque de l’édition 2018 de cette conférence :

Ce que vous devez savoir : Participer à des essais cliniques dans une autre province ou hors du pays

Je vis avec un cancer du sein métastatique depuis plus de huit ans. Même si je suis généralement opposée à la comparaison de la vie avec un cancer et en mourir à un combat, je considère que j’ai dû lutter, persévérer et travailler fort pour obtenir les meilleurs soins. Heureusement pour moi, les tumeurs à récepteurs hormonaux positifs (ER+/PR+) de ma plèvre, de mon foie et de ma lymphe ont répondu à l’hormonothérapie, mais pas de façon spectaculaire. Je suis maintenant rendue à ma septième série de traitements.

Médicaments biosimilaires : qu’en disent les médecins ?

Maintenant que vous en savez davantage sur les biosimilaires, il pourrait s’avérer intéressant de connaître le point de vue d’un médecin sur ces médicaments. Nous avons joint le docteur Sandeep Sehdev, oncologue médical à l’Hôpital d’Ottawa, pour qu’il nous donne son avis sur les biosimilaires et qu’il nous fasse part de ce qu’il juge nécessaire pour les patientes de savoir à leur sujet.

Mieux connaître les médicaments biosimilaires

Les médicaments biosimilaires feront bientôt leur apparition dans le monde de la lutte au cancer du sein. Ils sont d’ailleurs déjà offerts comme médicaments de soutien. Face à toutes ces nouvelles options de traitement, il s’avère important d’en savoir davantage sur le sujet pour prendre des décisions éclairées.

Le point sur la recherche : avril

Voici quelques faits saillants des plus récentes recherches sur le cancer du sein :

Vivre comme si j’étais sur le point de mourir

Je viens d’Ottawa. En mars 2011, je reçus de novo un diagnostic de cancer du sein métastatique accompagné de métastases aux os. Je suis une mère, une fille, une sœur, une artiste, une lesbienne, une athée et une jardinière de 53 ans.

La marijuana médicinale soulage la douleur, les bouffées de chaleur et l’insomnie d’une patiente atteinte d’un cancer métastatique

Cindy Blondeau de Moosomin en Saskatchewan se réjouit de la légalisation de la marijuana par le gouvernement fédéral. L’huile de CBD pure extraite du cannabis donne de meilleurs résultats que tous les autres analgésiques essayés par cette patiente atteinte d’un cancer du sein métastatique.

Le cannabis et les effets secondaires du cancer

Nous avons beaucoup parlé dernièrement des effets secondaires tout comme des façons de gérer les nombreux symptômes liés au cancer du sein ou de s’y adapter. Nous n’avons cependant pas discuté du rôle que peut jouer le cannabis (ou la marijuana) dans le traitement des effets secondaires. Nous avons plutôt jugé bon de consacrer un article entier au cannabis. Vous pourrez ainsi mieux comprendre sa règlementation au Canada et de quelle manière il peut vous aider à soulager vos symptômes.

Repenser la pente glissante : la résilience, le cancer du sein métastatique et moi

« Monte en utilisant les marches. Glisse sur la glissoire. Non chérie. MONTE par les marches. » Elle pouvait à peine marcher, mais elle remontait la glissoire. C’est encore le cas aujourd’hui. Passez dix minutes dans un parc : la tentation de gravir la glissade est indéniable. Je suis très consciente des dangers d’une telle pratique : celui de chuter, celui d’entrer en collision avec les autres enfants. Je me rappelle vaguement tomber en bas d’une glissoire, il y a quelques décennies. Il s’agissait d’un de ces vieux modèles, hauts, sous lesquels il n’y avait pas les surfaces amortissantes d’aujourd’hui. J’aime voir tous les gens aller dans la même direction : monter par les marches et glisser en bas. J’aime quand les choses sont agréables, ordonnées, prévisibles et sécuritaires.

Conseils pour atténuer la fatigue

La fatigue liée au cancer dépasse largement la lassitude éprouvée après une longue et dure journée. Votre traitement contre cette maladie peut provoquer une impression d’épuisement physique complet. Vous devenez si exténuée qu’il vous est impossible de sortir du lit. Peu importe le temps passé à vous reposer, votre énergie ne revient pas.

Méritons-nous ce mode de financement des médicaments ?

Quand je commençai à me sentir malade à l’été 2011, j’étais presque certaine de savoir ce qui n’allait pas. Je pensais que c’était mon endométriose qui faisait des siennes. Puis mes symptômes se transformèrent. Une recherche sur Google me convainquit qu’une ablation de ma vésicule biliaire devenait maintenant nécessaire. J’exagère, mais il demeure que malgré l’augmentation du nombre de signes avant-coureurs disparates, je restais persuadée qu’il y avait une explication toute simple. Je ne songeai jamais au cancer, même lorsque le gynécologue trouva dans mon sein une bosse dont j’ignorais l’existence.

Nous pouvons. Je peux. Faciliter l’accès au traitement du cancer et améliorer la qualité de vie des Canadiennes ayant un cancer du sein.

Le 4 février se tient la Journée mondiale contre le cancer, un événement planétaire annuel qui réunit des gens du monde entier préoccupés par la lutte contre le cancer. En ce moment, 8,8 millions de personnes meurent de cette maladie annuellement dans le monde et le cancer du sein demeure le cancer le plus fréquemment diagnostiqué chez les femmes.

Mieux vivre avec la neuropathie périphérique induite par la chimiothérapie

Certaines chimiothérapies peuvent modifier ou abîmer les terminaisons nerveuses, plus fréquemment celles des nerfs sensoriels. Ces derniers sont chargés de transmettre au cerveau certaines sensations comme le toucher, la chaleur, le froid ou la douleur. Quand ces nerfs sont endommagés, il peut être ardu de percevoir adéquatement les informations sensorielles. S’ensuivent alors parfois des picotements, des impressions de brûlure ou de l’engourdissement dans les pieds ou les mains. Ces symptômes débutent habituellement dans les doigts ou les orteils et se dirigent graduellement vers le centre du corps. Il peut en résulter une douleur débilitante, une difficulté à ressentir le froid et la chaleur et une réduction de la fonction motrice.

Faire face à la dépression et l’anxiété

Si vous êtes atteinte d’un cancer du sein et que vous souffrez de dépression ou d’anxiété, sachez que vous n’êtes pas seule. Près du quart des patientes touchées par le cancer du sein consultent à ce sujet durant leur traitement. Les raisons pour lesquelles une personne se sent anxieuse ou dépressive à cause d’un tel diagnostic sont nombreuses. Terminer un traitement ou apprendre que ce dernier est inefficace peut générer du stress et de l’anxiété.

Six façons de traiter la douleur articulaire

Les médicaments oncologiques, en particulier le tamoxifène et les inhibiteurs de l’aromatase, provoquent couramment des effets secondaires, dont la douleur articulaire (arthralgie). De surcroît, ils sont prescrits pendant de nombreuses années.

What’s important for patients to know from the 2017 San Antonio Breast Cancer Symposium?

Every year clinicians, researchers, patient advocates and industry members head to Texas to share the latest breakthroughs in breast cancer research. It’s a key conference to learn about new treatments or new standards of care for breast cancer patients. Here’s some of the highlights that have the most impact on patient care today:

Putting patients’ first - Moving research into the real world

This year I was honoured to participate as a patient representative on the steering committee of the Canadian Cancer Research Conference hosted by the Canadian Cancer Research Alliance at the beginning of November. 

Une patiente atteinte d’un cancer du sein métastatique fait face à des montagnes russes d’émotions

Pour Naomi Pickersgill, vivre avec un cancer du sein métastatique et être confrontée à sa propre mort génèrent des « montagnes russes d’émotions ».

Radiothérapie : neuf conseils d’autosoins

Si vous recevez un traitement de radiothérapie, vous savez que des effets secondaires allant d’ennuyeux à sévèrement débilitants peuvent souvent survenir. Le plan d’autosoins rédigé par votre équipe médicale peut contribuer à atténuer les rougeurs, la douleur et l’irritation dues à la radiodermite.