Donner la parole aux Canadiennes préoccupées par le cancer du sein

Votre voie d’accès à des ressources financières

Explofinances

Assurance maladie et garanties


Obtenir de l’aide financière

Quand l’assurance ne suffit pas ou que vous n’en avez pas — Obtenir de l’aide pour payer les médicaments et les fournitures

Vous pourriez ne pas bénéficier d’un régime privé d’assurance maladie ou constater qu’il vous est impossible de payer ce que votre régime ne couvre pas. Plusieurs autres options existent néanmoins :

Les régimes d’assurance médicaments provinciaux ou territoriaux

Chaque province et territoire au Canada dispose d’un régime d’assurance médicaments[1]. Plusieurs options sont habituellement offertes. Certains régimes couvrent aussi le coût de certaines fournitures et de médicaments en vente libre. Votre admissibilité à ces régimes pourrait dépendre de votre âge, de votre revenu ou de vos besoins, mais ce n’est pas toujours le cas. La liste suivante décrit les principaux régimes provinciaux et territoriaux. Une liste complète se trouve ici.

Aînés (65 ans et plus) — Chaque province et territoire offre une assurance médicaments aux aînés qui ne sont pas assurés par un régime privé. Pour s’y inscrire, les aînés doivent habituellement débourser des frais. Ils doivent ensuite généralement payer une petite coassurance pour chaque ordonnance.

Population en général (18 ans et plus et leurs personnes à charge) – La plupart des provinces offrent maintenant un régime public d’assurance médicaments plus élargi pour la population en général. Bon nombre de ces programmes sont conçus pour les familles dont les enfants ont aussi besoin d’une couverture. Ils visent à vous aider même si vous adhérez à un régime privé d’assurance maladie offert par un assureur, mais que vous devez tout de même assumer des coûts résiduels. Dans la plupart des cas, la facture est d’abord envoyée à l’assureur, puis au régime public d’assurance médicaments. Certains de ces programmes imposent des frais d’inscription, mais ce n’est pas la norme. C’est plutôt une franchise qui est exigée, soit un montant que vous devez débourser avant d’obtenir un remboursement. Les frais ou les franchises à payer sont basés sur votre revenu familial[2].

Les types de médicaments et fournitures inscrits sur la liste d’un assureur privé peuvent différer de ceux apparaissant sur la liste du régime public d’assurance médicaments. Il pourrait être judicieux pour vous d’évaluer si le régime public s’avère le bon choix pour vous et s’il vous aidera à payer le coût de vos médicaments et fournitures avant d’y adhérer.

Aide au revenu – Si vous êtes prestataire d’un programme d’aide sociale ou d’aide au revenu provincial, vous aurez accès à un régime public d’assurance médicaments. Si vous avez des questions ou de la difficulté à y adhérer, informez-vous auprès de votre travailleur en service social individualisé pour vous assurer que votre dossier a été traité.

Médicaments onéreux — Certaines provinces ont mis en place des procédures ou des programmes destinés à vous aider financièrement lorsque le coût des médicaments d’ordonnance dépasse un certain montant. Vous devez habituellement confirmer le nom du médicament qui vous a été prescrit OU démontrer que vous avez déjà déboursé une certaine somme cette année pour obtenir des médicaments sur ordonnance. Les exigences en matière de preuves ou de montant à acquitter avant de recevoir de l’aide financière diffèrent selon les programmes.

Programmes axés sur une maladie ou un médicament — Certaines provinces offrent des programmes conçus pour aider les patients atteints de cancer qui ont un faible revenu et qui ne bénéficient pas d’une couverture de santé tandis que d’autres provinces proposent des programmes qui remboursent la totalité du coût de certains médicaments précis pour s’assurer que vous y avez accès en temps opportun. Chaque province diffère à ce chapitre. Consultez la liste des programmes offerts ici ou informez-vous auprès de votre centre local de cancérologie.

Programmes de soutien aux patients

La plupart des sociétés pharmaceutiques canadiennes qui fabriquent des médicaments onéreux proposent également des programmes spéciaux pour vous orienter vers les sources d’aide financière. De nombreuses sociétés assument aussi les coûts résiduels. Puisque ces programmes sont offerts à la discrétion de la société pharmaceutique, l’assistance accordée varie. Ils ne concernent habituellement que les traitements les plus récents qui ne sont pas couverts par le régime universel d’assurance maladie ou une agence provinciale du cancer. Si un médicament pour traiter votre cancer vous est prescrit et qu’on vous informe que vous devrez faire appel à votre régime privé d’assurance maladie ou à votre régime provincial d’assurance médicaments pour en payer une partie, demandez aux employés du centre de cancérologie si un programme de soutien aux patients est également proposé pour ce médicament. Les coordonnées des programmes de soutien aux patients sont disponibles ici.

Cartes d’aide pour l’achat de médicaments de marque

Si vous avez accès à un régime privé ou public qui couvre les médicaments, mais qui ne rembourse que l’équivalent du prix du médicament générique alors que vous voulez ou devez prendre le médicament de marque, il existe peut-être une carte d’aide pour l’achat de médicaments de marque qui pourrait payer la différence[3]. Au Canada, ces cartes offertes gratuitement proviennent de deux entreprises distinctes, InnoviCares et RxHelp. Vous pouvez obtenir leur carte en visitant leur site Web ou en vous informant auprès de votre médecin prescripteur. Vous devrez présenter votre carte chaque fois que vous irez chercher vos médicaments à la pharmacie. Le coût du médicament sera d’abord facturé à votre régime et la différence de prix entre le médicament générique et de marque sera ensuite facturée à la carte d’aide. Vous devrez peut-être quand même payer la coassurance exigée par votre régime.

Programmes provinciaux et programmes de bienfaisance pour les prothèses et certaines fournitures

La plupart des provinces et territoires offrent des programmes d’aide financière pour l’achat de prothèses externes, de prothèses capillaires et d’autres fournitures dont ont besoin les patients atteints de cancer. Chaque programme diffère. La plupart exigeront que vous effectuiez une demande de règlement auprès de votre régime de soins de santé pour couvrir une partie du coût. Pour une liste des programmes, cliquez ici.


[1] Au Québec, la loi oblige les résidents à être couverts par un régime d’assurance médicaments. Si une personne ne bénéficie pas d’un régime d’assurance collectif par l’entremise de son employeur, elle doit obligatoirement s’inscrire à l’assurance médicaments offerte par la RAMQ. La loi oblige les assureurs à rembourser les médicaments qui figurent sur la liste des médicaments de la RAMQ de manière à ce que la couverture demeure similaire. Si vous n’avez pas accès à un régime privé et que vous n’êtes pas inscrite à l’assurance médicaments de la RAMQ, cliquez sur le lien suivant.

[2] Chaque régime provincial d’assurance médicaments peut apporter des modifications au montant de la franchise ou aux frais à payer si votre revenu a récemment fluctué. Ces renseignements sont généralement disponibles sur le site Web du régime ou dans la brochure d’information du programme. Vous pouvez également vous informer en appelant directement au numéro fourni par le régime.

[3] Au Québec, une loi récente restreint l’utilisation des cartes de fidélité des sociétés pharmaceutiques. Si vous désirez plus d’informations sur le sujet, parlez-en à votre pharmacien.

PARTAGER

MÉDIREPÈRE

Où sont offerts les médicaments contre le cancer métastatique au Canada

Recherche rapide

Nos témoignages

FAQ

Vos commentaires nous importent
Glossaire

La signification d’un terme utilisé dans l’Explofinances vous est incertaine ?

Cliquez ici pour en obtenir la définition.

Informations supplémentaires

Je possède des renseignements pouvant contribuer à la mise à jour de ce guide. Qui devrais-je contacter ?

Si vous avez des renseignements supplémentaires qu’il serait utile d’ajouter à ce guide, veuillez nous écrire au cbcn@cbcn.ca ou nous appeler au 1-800-685-8820.

Nos coordonnées

Comment puis-je joindre directement le RCCS si j’ai des questions sur un sujet précis ?

Vous pouvez nous joindre par courriel au cbcn@cbcn.ca ou par téléphone au 1-800-685-8820.